Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ciné-o-Max

Ciné-o-Max

Critiques de films et de séries - NOUVEAU BLOG : http://randonormandie.over-blog.com/


Critique : The Amazing Spider-Man - Le destin d'un héros (2014)

Publié par Cinéo Max sur 9 Septembre 2016, 17:33pm

Catégories : #Les films, #Spider-Man, #Les Chroniques de Max

Critique : The Amazing Spider-Man - Le destin d'un héros (2014)

Film de super-héros américain sorti en 2014, réalisé par Marc Webb, avec Andrew Garfield, Emma Stone, Jamie Foxx, Dane DeHaan,…

Synopsis :

Ce n’est un secret pour personne que le combat le plus rude de Spider-Man est celui qu’il mène contre lui-même en tentant de concilier la vie quotidienne de Peter Parker et les lourdes responsabilités de Spider-Man. Mais Peter Parker va se rendre compte qu’il fait face à un conflit de bien plus grande ampleur. Être Spider-Man, quoi de plus grisant ? Peter Parker trouve son bonheur entre sa vie de héros, bondissant d’un gratte-ciel à l’autre, et les doux moments passés aux côtés de Gwen. Mais être Spider-Man a un prix : il est le seul à pouvoir protéger ses concitoyens new-yorkais des abominables méchants qui menacent la ville. Face à Electro, Peter devra affronter un ennemi nettement plus puissant que lui. Au retour de son vieil ami Harry Osborn, il se rend compte que tous ses ennemis ont un point commun : OsCorp.

Allociné

Spider-Man & Electro

Spider-Man & Electro

Critique :

En 2014, 2 ans après le reboot de la franchise Spider-Man, une suite sort au cinéma : The Amazing Spider-Man – Le destin d’un héros.

On retrouve Peter Parker encore traumatisé par la mort de George Stacy à qui il a promis de s’éloigner de sa fille, Gwen Stacy, afin de la protéger. On découvre donc un Peter Parker tiraillé entre ses sentiments pour Gwen et la promesse qu’il a faite à son père.

Il devra mettre de côté ses doutes lorsque, suite à un accident, Max Dillon, un fan obsédé par Spider-Man, va se transformer en Electro. Se sentant abandonné, celui-ci va menacer la ville et tenter de tuer Spider-Man.

Dans le même temps, Harry Osborn, un ami d’enfance de Peter, est de retour à New York. Alors qu’il se bat pour reprendre le contrôle de l’entreprise léguée par son défunt père, il va demander l’aide de Spider-Man pour combattre une maladie grave dont il est atteint.

Enfin, Peter Parker va continuer d’enquêter sur la disparition de ses parents.

Max Dillon & Spider-Man

Max Dillon & Spider-Man

Voilà un programme très chargé. Devant une histoire tellement dense, j’ai vraiment craint que ce film ne soit simplement qu’un nouveau « Spider-Man 3 », où les différentes intrigues seraient mal exploitées. A ma grande joie, il n’en est rien. Au contraire, elles sont bien construites dans l’ensemble.

Le seul défaut qu’elles ont toutes, c’est qu’elles sont mal amenées. En gros, il suffit à chaque fois d’un simple retournement de situation tiré par les cheveux pour lancer les intrigues. L’exemple le plus flagrant, c’est pour celle concernant Electro. On nous présente Max Dillon comme quelqu’un de très intelligent (c’est quand même lui qui a créé le réseau électrique de New-York), et finalement, son accident va être causé par une erreur véritablement stupide qu’aucune personne aussi intelligente que lui n’aurait commise.

L’idée d’avoir fait débuter le film en nous montrant Peter et Gwen en couple (alors qu’ils se séparaient déjà à la fin du 1er), pour les faire se séparer de nouveau 10 minutes plus tard est aussi maladroite.

Peter Parker & Gwen Stacy

Peter Parker & Gwen Stacy

Mais voilà à part ses petites erreurs pour lancer les intrigues, celles-ci sont bien travaillées. La seule qui est peut-être légèrement sous-exploitée serait celle concernant Electro. Sinon, ces 4 intrigues évoluent toutes en parallèle l’une de l’autre. Il faudra donc bien suivre le film, pour bien comprendre les évolutions de ces intrigues.

Au final, l’histoire de ce film est très intéressante, car elle permet de développer l’univers de la saga (on en apprend plus sur Oscorp et sur les parents de Peter Parker), les personnages et leurs relations. Certaines personnes pourront reprocher au film de trop s’attarder sur la romance entre Peter et Gwen. Personnellement, je ne suis pas d’accord. Ce développement de leur relation est très utile afin de mieux comprendre la gravité de la situation à la fin du film, mais aussi afin de comprendre l’état d’esprit de Peter, qui est quand même très important à partir du moment où il est le personnage principal…

Le film propose aussi de très bons questionnements sur les responsabilités d’un héros, ses limites, sa vie privée, etc… Enfin, malgré plusieurs facilités scénaristiques, le film contient plusieurs bons rebondissements, dont certains (surtout un) très osés.

Peter Parker & Harry Osborn

Peter Parker & Harry Osborn

Dans l’ensemble, à part quelques petites baisses de régime par moments, le film est plutôt bien rythmé. Je ne me suis quasiment pas ennuyé une seule fois. Les scènes d’action sont vraiment très bonnes. Je pense que c’est le film Spider-Man où le concept du personnage est le mieux exploité. On a le droit à des scènes de hautes voltiges vraiment impressionnantes. Les affrontements avec Electro et le Bouffon Vert sont vraiment grandioses.

Les effets spéciaux sont vraiment excellents. Surtout, comme je le disais, pour les scènes de hautes voltiges. Les ralentis sont plutôt bien utilisés. Ils permettent d’augmenter le côté épique de certaines scènes.

Electro

Electro

L’ambiance est quasiment la même que celle du film précédent. On a le droit à un bon mélange d’humour, de suspens, de tension, d’action et de romance. Le côté teenage movie est un peu moins présent dans ce film.

Plusieurs parties du film sont émotionnellement très puissantes, notamment la fin. Il y a une séquence en particulier à la fin qui est très belle, lorsque Spider-Man envoie une toile qui prend la forme d’une main. Cette séquence est presque poétique.

Tante May

Tante May

Dans l’ensemble, le casting est vraiment très bon. Andrew Garfield et Emma Stone sont toujours aussi excellents. On ressent parfaitement l’alchimie qu’il y a entre eux deux. Les nouveaux venus qui incarnent les méchants du film, Jamie Foxx qui joue Electro, et Dane DeHaan qui joue le Bouffon Vert, sont justes parfaits.

Comme je le disais au début de cette critique, les évolutions des personnages et de leurs relations sont assez bien travaillées, et surtout très intéressantes. Electro comme méchant principal de ce film est un très bon choix. Il change un peu du style de méchants auxquels la franchise nous avait habitués.

Spider-Man

Spider-Man

La musique de ce nouvel épisode est beaucoup mieux que celle du film précédent. Il y a quelques thèmes assez marquants et les musiques qui accompagnent Electro sont vraiment excellentes. Donc sans être parfait, la musique est déjà vraiment pas mal.

Pour conclure, The Amazing Spider-Man – Le destin d’un héros est tout simplement, pour moi, le meilleur film Spider-Man à ce jour. Il a réussi là où Spider-Man 3 avait échoué, à savoir réussir à bien exploité plusieurs intrigues à la fois. Il a réussi là où son prédécesseur avait échoué, à savoir proposer une histoire vraiment inédite qui arrive à nous surprendre. Ce film se hisse sans peine à la hauteur de Spider-Man 2 et, grâce à de très bonnes trouvailles visuelles et scénaristiques, arrive même à le dépasser. Ce film me redonne réellement de l’espoir pour ce reboot… Dommage, que Sony ait décidé d’arrêter prématurément ce reboot pour des raisons financières.

Note : 4,4/5

A voir :

Merci d’avoir lu cette critique, n’hésitez pas à laisser vos avis dans les commentaires ou par message, et à partager la critique si elle vous a intéressé. Bonne journée !

Retrouvez Ciné-O-Max aussi sur les réseaux sociaux :

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Anonyme 11/07/2017 20:29

Bonne critique mais je ne crois pas que Sony ce soit arrêté pour des raisons financières puisqu'il a quand bénéficié de 709 millions de dollars dans le monde

Cinéo Max 12/07/2017 17:56

C'est bien des raisons financières. En effet, les deux films ont beaucoup rapporté de notre point de vue, mais Sony attendait beaucoup plus que cela.
De plus, les polémiques déclenchées suite aux piratages qu'ils ont connu en 2014 n'ont pas arrangé la situation pour Sony.
Faire le reboot avec le MCU leur permettait donc de limiter la casse et de remonter la pente.

robin.s 10/09/2016 20:29

Très satisfait de cette critique.Elle résume bien mon ressentit sur le long métrage et sa fait plaisir avoir pour ce film qui à tandance à ce faire lincher.

Cinéo Max 11/09/2016 19:05

Merci pour ton retour, ça fait plaisir :-)

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents