Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ciné-o-Max

Ciné-o-Max

Critiques de films et de séries - NOUVEAU BLOG : http://randonormandie.over-blog.com/


Critique : Star Wars - La menace fantôme (1999)

Publié par Cinéo Max sur 16 Décembre 2016, 15:13pm

Catégories : #Star Wars, #Les films

Star Wars - La menace fantôme

Star Wars - La menace fantôme

 

Film de science-fiction américain sorti en 1999, réalisé par George Lucas, avec Liam Neeson, Ewan McGregor, Natalie Portman, Jake Lloyd,…

 

Synopsis :

 

Avant de devenir un célèbre chevalier Jedi, et bien avant de se révéler l’âme la plus noire de la galaxie, Anakin Skywalker est un jeune esclave sur la planète Tatooine. La Force est déjà puissante en lui et il est un remarquable pilote de Podracer. Le maître Jedi Qui-Gon Jinn le découvre et entrevoit alors son immense potentiel.
Pendant ce temps, l’armée de droïdes de l’insatiable Fédération du Commerce a envahi Naboo, une planète pacifique, dans le cadre d’un plan secret des Sith visant à accroître leur pouvoir. Pour défendre la reine de Naboo, Amidala, les chevaliers Jedi vont devoir affronter le redoutable Seigneur Sith, Dark Maul.

Allociné

Obi-Wan Kenobi & Qui-Gon Jinn

Obi-Wan Kenobi & Qui-Gon Jinn

 

Critique :

 

16 ans après le dernier volet des aventures de Luke Skywalker, George Lucas revient aux origines de sa saga (et récupère au passage le poste de réalisateur) avec Star Wars Episode I La menace fantôme.

 

Ce premier film de la prélogie (nom donné à la trilogie sevrant de prequel à la saga) nous raconte l’histoire de deux Jedi, Qui-Gon Jinn et son apprenti Obi-Wan Kenobi (déjà vu dans la trilogie originale), envoyés par le Chancelier de la république galactique pour discuter avec le vice-roi de la Fédération du Commerce qui a organisé un blocus autour de la planète Naboo pour s’opposer à de nouveaux accords commerciaux. Suite à l’invasion de Naboo par l’armée de droïdes de la Fédération du Commerce, les deux Jedi vont devoir escortés la jeune reine de Naboo, Amidala, sur Coruscant pour y trouver l’aide du sénat galactique. Sur leur chemin, ils vont rencontrer le jeune Anakin Skywalker (futur Dark Vador). Pendant ce temps, le seigneur Sith Dark Sidious envoie son apprenti Dark Maul pour aider la Fédération du Commerce.

 

Qui-Gon Jinn, R2-D2, Anakin Skywalker & Obi-Wan Kenobi

Qui-Gon Jinn, R2-D2, Anakin Skywalker & Obi-Wan Kenobi

 

Donc l’intrigue principale de ce film amène une sorte de road movie, un peu à l’image du 1er film de la saga, Un nouvel espoir. Ici, il ne s’agit pas d’amener des plans aux rebelles, mais d’amener la reine de Naboo en sécurité pour qu’elle puisse pousser le sénat galactique à agir contre la Fédération du Commerce qui a envahi sa planète. Ils vont donc avoir quelques obstacles en chemin ce qui va amener la partie du film sur Tatooine qui va être une partie assez importante du long-métrage.

 

L’histoire est donc assez intéressante car elle permet de pas mal développer l’univers de la saga. Il y a ici beaucoup plus de développement que dans la 1ère trilogie. Ici, on découvre enfin un univers vivant, actif, qui évolue, qui a une réelle utilité à l’intrigue du film, à l’inverse de la trilogie originale où l’univers ne faisait que de la figuration, ne servant que de décors parce qu’il fallait bien placer l’action quelque part. Je regrette juste que ce développement ne soit pas plus exploité.

 

Padmé

Padmé

 

Le film a aussi le mérite de nous présenter de nouveaux personnages (ce qui est toujours rafraichissant dans une saga) et de bien développer ceux que l’on a déjà vu dans la trilogie originale.

 

L’intrigue contient plusieurs bons rebondissements, malgré quelques facilités scénaristiques et des éléments qui donnent un goût de déjà vu (par exemple, le fait de devoir faire exploser une base spatiale pour désarmer l’armée de droïdes peut rappeler la fin du 1er et du 3ème film où les héros devaient faire exploser l’étoile noire pour désarmer l’Empire).

 

Il y a aussi un peu de « fan-service » (le plus notable est la première apparition de R2-D2 qui se détourne de l’action pour faire une sorte de clin d’œil à la caméra), mais dans l’ensemble ça reste bien dosé.

 

Je vais terminer sur l’intrigue du film avec un point qui m’a un peu dérangé, c’est la rapidité avec laquelle les héros décident de retourner sur Naboo pour la bataille finale.

 

Sebulba, Jar Jar Binks & Anakin Skywalker

Sebulba, Jar Jar Binks & Anakin Skywalker

 

C’est tellement expédié, que je me demande presque à quoi ça servait de nous embêter pendant plus de la moitié du film pour amener la reine Amidala sur Coruscant pour qu’elle décide finalement d’en repartir 4-5 scènes plus tard. On a l’impression qu’il ne s’y passe rien d’important (en vérité, il y a quand même 2 évènements assez importants, mais qui ne sont pas très exploités pour la fin du film). Je reste donc, pour ces scènes, avec la réflexion « tout ça pour ça… ».

 

Dans l’ensemble, le film est plutôt bien rythmé. Il y a juste la partie sur Tatooine que je trouve un peu embêtante. Par parce qu’elle est ennuyeuse, mais parce que je trouve qu’elle est trop longue et qu’elle nous sort donc de l’intrigue principale.

 

Sinon, les scènes d’action sont plutôt bonnes. La course sur Tatooine est vraiment excellente, et la bataille spatiale finale ainsi que le combat qui oppose Qui-Gon et Obi-Wan à Dark Maul sont vraiment impressionnants, ils sont réellement épiques.

 

(au centre) Dark Sidious & Dark Maul

(au centre) Dark Sidious & Dark Maul

 

Pour l’ambiance, ça reste dans la droite lignée de la saga. On a toujours un bon mélange d’action, d’humour et de suspens bien intégré dans le genre space opéra. La seule différence avec la trilogie originale, c’est que le côté un peu film de guerre est cette fois absent, mais il est remplacé par un côté un peu plus politique, ce qui donne quelque chose d’intéressant pour l’intrigue et un film qui reste fun et léger.

 

Les acteurs sont tous plutôt bons dans leurs rôles. Liam Neeson, qui joue Qui-Gon Jinn, et Natalie Portman, qui joue Padmé, sont tous les deux excellents dans leurs rôles respectifs.

 

Je suis content de voir certains personnages de la 1ère trilogie être développés, nous être présentés sous un nouveau jour finalement. Je pense notamment à Obi-Wan Kenobi (interprété par Ewan McGregor) qui est ici un apprenti Jedi, alors qu’il était présenté comme le mentor de Luke Skywalker dans la 1ère trilogie, et à Anakin Skywalker (interprété par Jake Lloyd) qui est ici un enfant, bien loin du grand et célèbre seigneur Sith Dark Vador qu’il deviendra plus tard.

 

Obi-Wan, Jar Jar Binks & Qui-Gon

Obi-Wan, Jar Jar Binks & Qui-Gon

 

C’est aussi amusant de découvrir C-3PO (interprété par Anthony Daniels) à un état inachevé, avec les circuits électriques encore apparents.

Pour ce qui est des nouveaux personnages, Qui-Gon et Padmé, dont je parlais précédemment, sont plutôt intéressants, et Dark Maul, joué par Ray Park, est vraiment impressionnant dans sa manière de combattre. En revanche, j’ai un problème avec Jar Jar Binks, joué par Ahmed Best. C’est un personnage vraiment ridicule, et c’est évident qu’il a été créé pour l’être, ce n’est pas vraiment ça le problème. Le vrai problème c’est que ce genre de personnage doit être bien dosé, et là, il est beaucoup trop important et donc il est plus gênant qu’autre chose par moments.

 

Dans l’ensemble, les décors sont très bons. Il y a juste le lieu de la bataille entre les Gungans et l’armée de droïdes, à la fin du film, que je ne trouve pas géniale. C’est trop lisse, ce qui ne fait donc pas très crédible.

 

Maitre Yoda

Maitre Yoda

 

Enfin, la bande originale est toujours aussi excellente. Ça fait toujours autant plaisir de réentendre le thème principal, et les autres musiques venant de la 1ère trilogie sont très bien réutilisées. Les nouvelles sont aussi très bonnes, il y en a une que j’ai vraiment beaucoup aimé, c’est celle que l’on entend lors du combat qui oppose Qui-Gon et Obi-Wan à Dark Maul.

 

Pour conclure, Star Wars – La menace Fantôme est un très bon film. Il a des défauts, bien sûr, quelques effets de redite par rapport aux films précédents, quelques longueurs, Jar Jar Binks trop présent par moments et quelques décors trop lisses. Mais il a aussi beaucoup de qualités, une histoire intéressante qui permet de développer plusieurs choses et de poser des questionnements intéressants, de très bonnes scènes d’action, une ambiance toujours aussi bien gérée, de bons acteurs, des personnages assez bien développés et une très bonne bande originale. Star Wars – La menace fantôme a même un énorme avantage par rapport aux films précédents : enfin l’univers est développé, enfin l’univers est vivant et réellement utile. C’est vraiment ce qui contribue à rendre ce film plus intéressant que ses prédécesseurs et, si les suites continuent sur cette lancée, cette prélogie pourrait être même meilleure que la trilogie originale.

 

Note : 4,2/5

 

A voir :

 

Merci d’avoir lu cette critique, n’hésitez pas à laisser vos avis dans les commentaires ou par message, et à partager la critique si elle vous a intéressé. Bonne journée !

 

Retrouvez Ciné-O-Max aussi sur les réseaux sociaux :

 

Star Wars - La menace fantôme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents