Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ciné-o-Max

Ciné-o-Max

Critiques de films et de séries - NOUVEAU BLOG : http://randonormandie.over-blog.com/


Critique : Noé (2014)

Publié par Cinéo Max sur 31 Mars 2017, 14:10pm

Catégories : #Noé, #Les films, #Les Chroniques de Max

Noé

Noé

 

Film d’aventure fantastique américain sorti en 2014, réalisé par Darren Aronofsky, avec Russell Crowe, Jennifer Connelly, Ray Winstone, Emma Watson,…

 

  • Synopsis :

Russell Crowe est Noé, un homme promis à un destin exceptionnel alors qu’un déluge apocalyptique va détruire le monde. La fin du monde… n’est que le commencement. 

Allociné

Naameh & Noé

Naameh & Noé

 

  • Critique :


Sorti en 2014, le film Noé, réalisé par Darren Aronofsky, nous raconte l’histoire de Noé qui vit coupé du monde avec sa femme et ses enfants. Un jour, Dieu (qui est nommé Le Créateur dans le film) va lui envoyer la vision de la fin prochaine de l’humanité sous un déluge. Il va donc se rendre avec sa famille auprès de son grand-père, Mathusalem, pour tenter de trouver une solution permettant d’éviter ce déluge.

 

Il va vite comprendre que cette tragédie est inévitable et qu’elle permettra de punir l’humanité pour le mal qu’elle a fait au monde. Noé comprend alors qu’il a été choisi avec sa famille pour construire une arche qui sauvera un mâle et une femelle de chaque espèce animale afin de repeupler par la suite la Terre sans l’humanité. Mais cette mission va être mise en péril par le roi Toubal-Caïn, qui veut à tout prix rentrer dans l’arche pour être sauvé, et par les doutes qui assaillent Noé et sa famille.


 

Noé & Toubal-Caïn

Noé & Toubal-Caïn

 

Ce film est donc une réécriture très libre du récit religieux de l’Arche de Noé et assez intéressante. Pas grâce au développement de l’univers (qui est quasiment inexistant), mais grâce au développement des personnages, de leurs relations et, surtout, de leurs doutes. C’est vraiment ce dernier point qui permet au film d’être assez captivant en posant de très bons questionnements sur la foi, sur la morale et sur ce que nous sommes prêts à sacrifier pour accomplir une mission qui nous semble juste.

 

Autrement, les quelques rebondissements présents dans le long-métrage sont souvent tirés par les cheveux, la plupart du temps, extrêmement prévisibles et sont souvent plus proches d’être des facilités scénaristiques qu’autre chose.

 

Mathusalem

Mathusalem

 

Dans l’ensemble, le film est assez bien rythmé. Il est découpé en 2 grosses parties : la préparation de l’arche, puis le déluge et les scènes se déroulant dans l’arche. Ça permet aux 2h18 que dure le film de passer assez rapidement sans être ennuyeux.

La bataille devant l’arche lors du début du déluge est vraiment très bonne, autrement les autres scènes d’action sont assez classiques, il n’y a pas grand-chose à redire dessus.


Au niveau des images, il y a quelques beaux effets de lumière, mais de manière générale, j’ai vraiment eu du mal avec les effets spéciaux que je trouve très mal réalisés, notamment les Veilleurs que je trouve vraiment moches et souvent mal incrustés dans les décors (peut-être la faute à quelques fonds verts aussi ?).


 

Ila & Sem

Ila & Sem

 

Le long-métrage mélange les scènes d’action avec du suspens, de la tension (liée aux doutes des personnages) et quelques scènes penchant vers un côté dramatique. Le tout dans un film essayant d’être à la fois un péplum biblique et un film d’heroïc fantasy. Ce mélange est assez mal équilibré et donne parfois l’impression que le film a du mal à vraiment se positionner. C’est un problème vraiment embêtant car ça n’aide pas à rentrer dans le film.


De manière générale, le casting est assez bon. Russell Crowe (Noé), Jennifer Connelly (Naameh) et Emma Watson (Ila) sont vraiment très bons dans leurs rôles respectifs.

Comme je le disais précédemment, les personnages et leurs relations sont vraiment très bien développés, essentiellement grâce à la mise en avant de leurs doutes qui permettent de bien faire ressortir leur humanité. C’est vraiment LE point fort du film. 


 

Cham & Noé

Cham & Noé

 

En revanche, je trouve le méchant, Toubal-Caïn (joué par Ray Winstone), un peu cliché.


Pour les décors, comme je le disais précédemment, certains fonds verts sont vraiment mal incrustés. Autrement, la plupart des autres paysages sont vraiment beaux à voir et donnent de très belles images.


De même pour les musiques du film, certaines sont vraiment très belles et correspondent parfaitement aux thèmes du long-métrage, alors que d’autres sont plus calibrées pour les blockbusters d’action et sont souvent plus discrètes. Encore une fois, on a l’impression que le film ne sait pas vraiment ce qu’il veut être…


 

Noé

Noé

 

Pour conclure, Noé est finalement un film assez moyen. Les principales qualités du long-métrage sont le rythme très bien maitrisé, la bataille lors du déluge, le casting et surtout les personnages dont les doutes sont très bien mis en avant et très bien exploités.  Mais, à côté de ces qualités, les rebondissements sont souvent trop tirés par les cheveux, trop faciles, les effets spéciaux sont assez mauvais pour un film sorti en 2014 et l’ambiance est plutôt mal maitrisée. Donc vraiment, ce qui sauve (de très peu) ce film c’est le très bon travail fait sur les personnages. Hormis ça, Noé est facilement oubliable…

 

  • Note : 2,6/5


Merci d’avoir lu cette critique, n’hésitez pas à laisser vos avis dans les commentaires ou par message, et à partager la critique si elle vous a intéressé. Bonne journée !

 

Retrouvez Ciné-O-Max sur les réseaux sociaux :

Noé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents