Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ciné-o-Max

Ciné-o-Max

Critiques de films et de séries - NOUVEAU BLOG : http://randonormandie.over-blog.com/


Critique : X-Men – Le commencement (2011)

Publié par Cinéo Max sur 21 Avril 2017, 09:57am

Catégories : #X-Men, #Les films, #Les Chroniques de Max

X-Men – Le commencement

X-Men – Le commencement

 

Film de super-héros américain sorti en 2011, réalisé par Matthew Vaughn, avec James McAvoy, Michael Fassbender, Kevin Bacon, Jennifer Lawrence,…

 

  • Synopsis :

Avant que les mutants n’aient révélé leur existence au monde, et avant que Charles Xavier et Erik Lehnsherr ne deviennent le Professeur X et Magneto, ils n’étaient encore que deux jeunes hommes découvrant leurs pouvoirs pour la première fois. Avant de devenir les pires ennemis, ils étaient encore amis, et travaillaient avec d’autres mutants pour empêcher la destruction du monde, l’Armageddon. Au cours de cette opération, le conflit naissant entre les deux hommes s’accentua, et la guerre éternelle entre la Confrérie de Magneto et les X-Men du Professeur X éclata…

X-Men : le commencement nous entraîne aux origines de la saga X-Men, révélant une histoire secrète autour des événements majeurs du XXe siècle. 

Allociné

Professeur X & Magnéto

Professeur X & Magnéto

 

  • Critique :


5 ans après le dernier épisode de la saga, et 2 ans après avoir raconté les origines de Wolverine, la franchise X-Men revient sur le grand écran avec cette fois X-Men – Le commencement, un film racontant les origines des X-Men. Ce film avait, lors de sa sortie en salles, un statut pour le moins étrange, un statut non déterminé. En effet, il fut parfois présenté comme un simple prequel à la trilogie X-Men, et d’autres fois, il fut présenté comme un reboot total de la franchise. Si plusieurs éléments de l’imagerie du film peuvent nous donner un début de réponse (la scène d’introduction qui reprend celle du 1er film, le jet des X-Men qui est le même que celui de la trilogie, etc…), ce sont les films suivants qui viendront confirmer son statut de prequel.

 

Ce film nous raconte donc la création des X-Men, dans les années 60, en nous présentant les jeunes Charles Xavier (Professeur X) et Erik Lensherr (Magnéto).

Charles Xavier et recruté avec sa sœur adoptive, Raven (Mystique), par la CIA pour enquêter sur Sebastian Shaw et le Club des Damnés qui projettent de lancer une troisième guerre mondiale entre les USA et l’URSS, qui serait une guerre atomique, afin de détruire l’humanité et donner le pouvoir aux mutants. Aidés de Moira MacTaggert, Charles et Raven vont faire la rencontre d’Erik Lensherr qui cherche à venger sa mère, assassinée par Sebastian Shaw pendant la 2ème guerre mondiale. Ensemble, ils vont recruter de jeunes mutants afin de créer un groupe capable d’affronter le Club des Damnés : les X-Men.


 

Sebastian Shaw & la Reine Blanche

Sebastian Shaw & la Reine Blanche

 

J’ai donc trouvé l’histoire de ce nouveau film de la franchise X-Men très captivante et vraiment intéressante. Elle développe bien l’univers de la saga ainsi que son contexte politique et historique. C’était une très bonne idée de placer directement les enjeux en plein cœur de la guerre froide, cela permet d’amener de bons questionnements fidèles à ceux posés dans la trilogie originale (même s’ils sont moins nombreux dans cet épisode).

 

L’intrigue du film permet aussi un très bon développement des personnages principaux et amène plusieurs bons rebondissements, malgré quelques facilités scénaristiques et plusieurs incohérences par rapport aux films précédents. En effet, lorsqu’on part du principe que cet épisode est bel et bien un prequel aux 4 premiers films, on peut notamment remarquer que Charles Xavier perd l’usage de ses jambes bien avant ce qui est indiqué dans X-Men – L’affrontement Final et dans X-Men Origins – Wolverine. Et ce n’est qu’une incohérence parmi beaucoup d’autres.  

 

Moira MacTaggert

Moira MacTaggert

 

De manière générale, le film est très bien rythmé. Il prend bien son temps pour nous raconter son histoire, mais il n’est jamais ennuyeux. Les scènes d’action sont dans l’ensemble plutôt bonnes, surtout l’attaque du Q.G. de la CIA et la bataille finale sur la plage qui sont vraiment très bien réalisées.


Pour les effets spéciaux, j’ai un avis un peu plus mitigé. Pour un film sorti en 2011, je trouve que certains effets numériques sont vraiment très mauvais (notamment l’aspect de la Reine Blanche lorsqu’elle est en cristal), surtout à côté d’autres effets numériques vraiment très bons présents aussi dans le film. Il y a aussi l’aspect du Fauve (une fois qu’il a subi sa transformation) dont je ne suis franchement pas fan.


 

Mystique

Mystique

 

L’ambiance du film mélange très bien de l’humour, de l’action, du suspens, un peu de tension et un peu de questionnement. Ça donne un film légèrement plus fun que la trilogie originale, mais toujours assez intelligent.


Dans l’ensemble, le casting est vraiment très bon. James McAvoy (Professeur X), Michael Fassbender (Magnéto), Kevin Bacon (Sebastian Shaw), Jennifer Lawrence (Mystique) et Nicholas Hoult (le Fauve) sont même vraiment excellents dans leurs rôles respectifs.

Les personnages principaux (Professeur X, Magnéto, Mystique et le Fauve) sont vraiment très bien développés et très attachants. En revanche, même s’ils restent assez attachants, Moira MacTaggert (jouée par Rose Byrne), Le Hurleur (joué par Caleb Landry Jones), Havok (joué par Lucas Till) et Darwin (Edi Gathegi) manquent un peu de développement. 


 

Le Fauve

Le Fauve

 

Enfin, les méchants ne sont pas du tout développés (à part le principal, Sebastian Shaw, et encore il reste assez cliché), ce sont des méchants tout ce qu’il y a de plus classiques. Encore une fois, on pourrait reprocher à la franchise d’avoir du mal à exploiter de façon équilibrée tous ses mutants.


Dans l’ensemble, les décors sont plutôt bons. Le film propose une assez bonne reproduction des années 60.


Enfin, pour la bande-originale, il n’y a pas grand à chose à redire. Certaines musiques sont vraiment pas mal, d’autres sont très peu marquantes.


 

Les X-Men

Les X-Men

 

Pour conclure, X-Men – Le commencement est vraiment un très bon film et un assez bon prequel (ça aurait été nettement mieux sans incohérences). Les rares défauts importants de ce film sont certains effets spéciaux qui sont vraiment faibles, quelques personnages encore très mal exploités (alors que certains autres sont très bien développés) et les incohérences par rapport aux autres films qui prennent le risque de décrédibiliser la franchise entière. Autrement, l’intrigue est vraiment captivante, le film est très bien rythmé, les scènes d’action sont très bonnes, l’ambiance est bien maitrisée, les acteurs sont très bons et les décors des années 60 sont bien réalisés. X-Men – Le commencement est donc un très bon film et permet de redresser un peu le niveau de la franchise après X-Men – L’affrontement final et X-Men Origins – Wolverine. 

 

  • Note : 3,9/5


A voir :


Merci d’avoir lu cette critique, n’hésitez pas à laisser vos avis dans les commentaires ou par message, et à partager la critique si elle vous a intéressé. Bonne journée !

 

Retrouvez Ciné-O-Max sur les réseaux sociaux :

X-Men – Le commencement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents