Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ciné-o-Max

Ciné-o-Max

Critiques de films et de séries - NOUVEAU BLOG : http://randonormandie.over-blog.com/


Alien, la résurrection (1997)

Publié par Cinéo Max sur 6 Février 2019, 00:30am

Catégories : #Alien, #Les films, #Les Chroniques de Max

Alien, la résurrection

Alien, la résurrection

Film de science-fiction horrifique américain sorti en 1997, réalisé par Jean-Pierre Jeunet, avec Sigourney Weaver, Winona Ryder, Ron Perlman, Dominique Pinon,...

 

  • Synopsis :

Interdit aux moins de 12 ans

Deux cents ans après la mort de l'officier Ripley, une équipe de généticiens ressuscite la jeune femme en croisant son ADN avec celui d'un Alien. Le cauchemar reprend. A bord de la station Auriga, Ripley donne naissance à un fils qui lui est aussitôt enlevé. Prisonnière, elle s'efforce de renouer avec son lointain passé humain. Bientôt un autre vaisseau rejoint l'Auriga. Parmi l'équipage composé de brutes et de mercenaires, Ripley découvre une belle jeune femme, Call, avec laquelle elle ne tarde pas à se lier d'amitié.

Allociné

Christie, Ellen Ripley, Johner, Call & Sabra Hillard

Christie, Ellen Ripley, Johner, Call & Sabra Hillard

Après les succès que furent les 3 films Alien, c'est tout naturellement que la 20th Century Fox décide de continuer sur la lancée en produisant un 4ème épisode.

 

Le studio engagea alors Joss Whedon (Buffy contre les vampires) pour écrire le long-métrage. Il a écrit plusieurs versions avant que le studio, sur une idée proposée par les producteurs David Giler et Walter Hill, ne lui demande d'écrire un script avec un clone d'Ellen Ripley (qui est morte à la fin du film précédent...).

 

Séduite par le scénario de Joss Whedon, Sigourney Weaver accepte finalement de reprendre son rôle tout en proposant de nouvelles idées pour enrichir le script. Elle devient en même temps coproductrice du film. 

Ellen Ripley

Ellen Ripley

Après avoir approché Danny Boyle, Peter Jackson et Bryan Singer, la 20th Century Fox engage finalement le Français (eh oui 😎) Jean-Pierre Jeunet (Delicatessen, La Cité des enfants perdus) pour réaliser ce quatrième volet. Il en profitera pour faire engager le spécialiste français des effets spéciaux Pitof et le chef opérateur Darius Khondji avec lesquels il avait déjà travaillé.

 

Après que Bill Murray ai refusé de jouer le Dr Wren, c'est J. E. Freeman (Y a-t-il quelqu'un pour tuer ma femme ?, Copycat) qui a hérité du rôle. De même, Angelina Jolie a refusé le rôle de Call qui est donc jouée par Winona Ryder (Beetlejuice, Les Quatre Filles du docteur March).

Le casting sera aussi complété par Ron Perlman (La Guerre du feu, La Cité des enfants perdus) et Dominique Pinon (Delicatessen, La Cité des enfants perdus), un habitué du réalisateur. 

Ellen Ripley

Ellen Ripley

Le tournage a donc eu lieu aux studios de la Fox à Los Angeles d'octobre 1996 à février 1997. Suite à une demande de Sigourney Weaver, c'est donc le premier film de la franchise qui ne soit pas tourné en Angleterre. La bande originale est composée par John Frizzell (Sombres Soupçons, Le Pic de Dante).

 

Alien, la résurrection est donc sorti au cinéma le 12 novembre 1997 en France et le 26 novembre 1997 aux USA. Le film connaîtra un énorme succès commercial (même si en terme de bénéfice, il sera en dessous de ses prédécesseurs), puisqu'il réalisera un box-office mondial de 161 376 068 $ pour un budget de 75 000 000 $.

 

Alors au final, qu'ai-je pensé d'Alien, la résurrection ?

Eh bien je l'ai trouvé pas trop mal, mais clairement en dessous des 3 premiers. L'impression que j'ai, c'est que la recette s'essouffle vraiment. 

Ellen Ripley & Call

Ellen Ripley & Call

De nouveau l'intrigue est assez simple, mais en plus elle fait vraiment répétitive par rapport au 1er film... Il y a juste plus de monde et plus d'aliens, mais l'idée générale est exactement la même. Ils sont bloqués dans un vaisseau avec des aliens, ils doivent réussir à rejoindre l'une des navettes pour s'échapper. Même le dernier rebondissement est exactement le même que dans le premier film...

 

Malgré tout, le long-métrage reste prenant. L'intrigue contient de bons rebondissements, et d'autres assez prévisibles. On pourra aussi relever la présence de plusieurs facilités scénaristiques, et d'éléments sortant de nulle part, comme les nouveaux aliens par exemple (juste pour justifier la suite, et encore ça ne la justifie pas vraiment en réalité)... 

Johner & Vincent DiStephano

Johner & Vincent DiStephano

Il faut reconnaître que le film pose aussi des questionnements intéressants. Le développement de l'univers me pose problème, car il y en a au début du film et subitement, dès que les aliens sont libérés dans le vaisseau, tout ce développement est laissé tomber, il ne sert finalement plus à rien, le film préférant devenir un simple survival tout ce qu'il y a de plus classique... C'est franchement dommage de détruire un potentiel qu'on avait soi-même créé.

 

Dans l'ensemble, le long-métrage est très bien rythmé, je ne me suis pas ennuyé une seule fois. L'ambiance reste fidèle aux épisodes précédents, elle est toujours assez bien maîtrisée, à part à la fin avec la naissance d'une nouvelle sorte d'alien qui fait franchement ridicule... 

Johner, Vriess, Ellen Ripley & Call

Johner, Vriess, Ellen Ripley & Call

Pour ce qui est des personnages, Ellen Ripley (Sigourney Weaver est toujours aussi excellente dans ce rôle) est assez bien développée même si, comme pour l'univers, ce développement n'est finalement pas utilisé par la suite...

 

Annalee Call (très bien jouée par Winona Ryder) est assez bien développée aussi. En revanche, Vriess (très bien interprété par Dominique Pinon) et Johner (Ron Perlman fidèle à lui-même dans un rôle taillé pour lui) manquent de développement.

Enfin, de nouveau, les décors sont vraiment très bien réalisés.

Johner

Johner

Alien, la résurrection est donc plutôt pas mal, mais symbolise clairement l'essoufflement de la franchise... L'intrigue n'apporte plus grand-chose de neuf et les ficelles qui permettent de justifier l'existence d'une suite sont de plus en plus en grosses... L'univers et le personnage principal ne sont même plus développés correctement...En dehors de ça, le rythme et l'ambiance sont toujours assez bien maîtrisés, le casting est très bon et les décors sont très bien réalisés... Donc le film n'est pas mauvais, loin de là, mais clairement, il est grand temps que la franchise prenne fin pour éviter le film de trop...

 

  • Note : 2,8/5


A voir :

 

Merci d’avoir lu cet article, n’hésitez pas à laisser vos avis dans les commentaires ou par message, à le partager s'il vous a intéressé et à vous inscrire à la newsletter du blog afin de recevoir les articles en avant-première. Bonne journée !
 

Retrouvez Ciné-O-Max sur les réseaux sociaux :

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents