Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ciné-o-Max

Ciné-o-Max

Critiques de films et de séries - NOUVEAU BLOG : http://randonormandie.over-blog.com/


Alien, le huitième passager (1979)

Publié par Cinéo Max sur 16 Janvier 2019, 00:30am

Catégories : #Alien, #Les films, #Les Chroniques de Max

Alien, le huitième passager

Alien, le huitième passager

Film de science-fiction horrifique américano-britannique sorti en 1979, réalisé par Ridley Scott, avec Sigourney Weaver, Tom Skerritt, Harry Dean Stanton, John Hurt,...

 

  • Synopsis :

Interdit aux moins de 12 ans

Le vaisseau commercial Nostromo et son équipage, sept hommes et femmes, rentrent sur Terre avec une importante cargaison de minerai. Mais lors d'un arrêt forcé sur une planète déserte, l'officier Kane se fait agresser par une forme de vie inconnue, une arachnide qui étouffe son visage.

Après que le docteur de bord lui retire le spécimen, l'équipage retrouve le sourire et dîne ensemble. Jusqu'à ce que Kane, pris de convulsions, voit son abdomen perforé par un corps étranger vivant, qui s'échappe dans les couloirs du vaisseau...

Allociné

Brett

Brett

C'est en 1979 que la saga Alien a débarqué pour la première fois sur les écrans de cinéma. Le début d'une des plus célèbres franchises du cinéma.

 

L'origine de ce premier film remonte à 1974 lorsque Dan O'Bannon et John Carpenter, alors étudiants en cinéma à l'Université de Californie du Sud, réalisent un projet de fin d'études. Celui-ci est une comédie de science-fiction nommée Dark Star. Quelque temps plus tard, Dan O'Bannon commence l'écriture d'un nouveau scénario reprenant plusieurs idées de Dark Star mais décide d'en faire un film d'horreur intitulé Starbeast.

 

Ce scénario arrive alors entre les mains du producteur Ronald Shusett qui décide de travailler sur le film. Entre temps, Dan O'Bannon rencontre plusieurs artistes qui travailleront sur le film, dont H. R. Giger qui a réalisé plusieurs dessins qui inspireront énormément le design de l'alien. 

Ripley, Parker & Brett

Ripley, Parker & Brett

Après trois mois de réécriture du scénario, Dan O'Bannon décide finalement d'appeler son film Alien. Le projet tombe alors entre les mains de la toute nouvelle société de production Brandywine Films et de la 20th Century Fox qui cherchait justement à faire un nouveau film de science-fiction après l'énorme succès de Star Wars en 1977.

 

Après avoir approché plusieurs réalisateurs comme Walter Hill, Robert Aldrich, Peter Yates et Jack Clayton, la production finit par choisir Ridley Scott (Les Duellistes) pour réaliser le long-métrage. Après que Meryl Streep eut été approchée, c'est finalement Sigourney Weaver (Annie Hall, Tribute to a Mad Man) qui décroche le rôle principal.

 

Le tournage se déroule donc entre juillet et octobre 1978 aux studios de Shepperton, près de Londres. La production choisit Jerry Goldsmith (Blue Jeans 1920, La Malédiction) pour composer la musique du film alors que Ridley Scott voulait Isao Tomita, ce qui créa quelques tensions. 

Ripley

Ripley

Le long-métrage est donc finalement sorti le 25 mai 1979 aux USA et le 12 septembre 1979 en France. Il connaîtra un énorme succès commercial puisqu'il fera un box-office mondial de 102 944 891 $ pour un budget de 11 000 000 $. Il recevra notamment 2 BAFTA Awards (meilleur son et meilleure direction artistique), un oscar (meilleurs effets visuels) et 3 Saturn Awards (meilleur film de science-fiction, meilleure actrice dans un second rôle pour Veronica Cartwright et meilleure réalisation pour Ridley Scott).

 

Alors au final, qu'ai-je pensé d'Alien, le huitième passager ?

Eh bien je l'ai trouvé plutôt pas mal, du bon divertissement.

 

L'intrigue, bien qu'elle soit assez simpliste, est vraiment prenante. Elle contient de bons rebondissements, bien que certains soient assez prévisibles. 

Ash, Ripley, Dallas & Kane

Ash, Ripley, Dallas & Kane

Malheureusement, elle contient aussi pas mal de facilités scénaristiques. On pourra aussi regretter le manque de développement en ce qui concerne l'univers dans lequel se déroule le film. En revanche, le rythme est très bien maîtrisé, on ne s'ennuie pas une seule fois.

 

L'ambiance mélange très efficacement la science-fiction et l'horreur. C'est tellement bien maîtrisé que ce film a même réussi à lancer un sous-genre à lui tout seul (comme on a pu le constater encore très récemment avec le très bon film Life).

 

En ce qui concerne les personnages, Ellen L. Ripley (Sigourney Weaver est excellente dans le rôle), Ash (très bien joué par Ian Holm) et J. T. Parker (joué par Yaphet Kotto) sont assez intéressants. Mais, J. M. Lambert (jouée par Veronica Cartwright), G. W. Kane (joué par John Hurt), S. E. Brett (joué par Harry Dean Stanton) et A. J. Dallas (joué par Tom Skerritt) manquent clairement de développement.

Enfin, les décors sont vraiment très bien réalisés.

Ripley

Ripley

Alien, le huitième passager est donc un long-métrage plutôt pas mal, c'est du bon divertissement sans grande prétention. L'intrigue est assez simpliste, mais elle est tout de même assez prenante pour que l'on ne voie pas le temps passer. Je regrette surtout que l'univers du film soit si peu développé. L'ambiance est très bien maîtrisée. Les décors sont très bien réalisés. Le casting est plutôt bon. Pour les personnages, les principaux sont intéressants, les autres manquent clairement de développement. Un bon divertissement donc, pas sans défaut, mais correct tout de même. 

 

  • Note : 3,1/5

 

Merci d’avoir lu cet article, n’hésitez pas à laisser vos avis dans les commentaires ou par message, à le partager s'il vous a intéressé et à vous inscrire à la newsletter du blog afin de recevoir les articles en avant-première. Bonne journée !
 

Retrouvez Ciné-O-Max sur les réseaux sociaux :

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents