Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ciné-o-Max

Ciné-o-Max

Critiques de films et de séries - NOUVEAU BLOG : http://randonormandie.over-blog.com/


[Révision] Le Seigneur des anneaux : La Communauté de l'anneau : L’importance de la Version Longue ?

Publié par Cinéo Max sur 28 Février 2021, 00:30am

Catégories : #Le Seigneur des anneaux, #aventure, #fantastique, #Peter Jackson, #Elijah Wood, #Ian McKellen, #Viggo Mortensen, #Sean Astin, #Les films

[Révision] Le Seigneur des anneaux : La Communauté de l'anneau : L’importance de la Version Longue ?

Film d’aventure fantastique américano-néo-zélandais sorti en 2001, réalisé par Peter Jackson, avec Elijah Wood, Ian McKellen, Viggo Mortensen, Sean Astin,…

 

  • Synopsis :

Dans ce chapitre de la trilogie, le jeune et timide Hobbit, Frodon Sacquet, hérite d'un anneau. Bien loin d'être une simple babiole, il s'agit de l'Anneau Unique, un instrument de pouvoir absolu qui permettrait à Sauron, le Seigneur des ténèbres, de régner sur la Terre du Milieu et de réduire en esclavage ses peuples. À moins que Frodon, aidé d'une Compagnie constituée de Hobbits, d'Hommes, d'un Magicien, d'un Nain, et d'un Elfe, ne parvienne à emporter l'Anneau à travers la Terre du Milieu jusqu'à la Crevasse du Destin, lieu où il a été forgé, et à le détruire pour toujours. Un tel périple signifie s'aventurer très loin en Mordor, les terres du Seigneur des ténèbres, où est rassemblée son armée d'Orques maléfiques...

Allociné

[Révision] Le Seigneur des anneaux : La Communauté de l'anneau : L’importance de la Version Longue ?

Bonjour tout le monde !

Nous nous retrouvons aujourd’hui pour parler du premier volet de la trilogie culte Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l’anneau

Mais, il y a déjà eu des articles sur cette saga il y a quelques mois me direz-vous… En effet, mais aujourd’hui, j’ai souhaité vous parler de la version longue.

 

J’ai déjà eu l’occasion dans ma première série d’articles d’expliquer pourquoi le concept des versions longues de cette trilogie me dérangeait profondément. Pour résumer, je n’ai rien contre ces bonus « deluxe » que représentent les versions longues, au contraire quand on a aimé un film, ça fait toujours plaisir de pouvoir prolonger le plaisir avec des scènes supplémentaires. En revanche, je suis beaucoup moins fan de cette façon de faire consistant à nous obliger à acheter une version longue pour avoir le droit de totalement comprendre la version cinéma pour laquelle j’ai pourtant déjà payé une première fois… 

[Révision] Le Seigneur des anneaux : La Communauté de l'anneau : L’importance de la Version Longue ?

Et c’est vraiment ce qui se passe finalement sur la trilogie du Seigneur des Anneaux, surtout lorsqu’on avance dans les films. Par exemple, dans la version cinéma, nous ne savons pas ce que devient Saroumane, qui est quand même l’un des méchants principaux de la saga… Donc, en plus de la somme dépensée pour le ticket de cinéma, il faut aussi acheter la version longue pour avoir le droit de connaître son destin… Je trouve ça assez frustrant, et je pense qu’on est à deux doigts de l’arnaque.

 

Néanmoins, j’ai fini par me laisser tenter, et j’ai finalement acheté les coffrets des trilogies Le Seigneur des Anneaux et Le Hobbit en versions longues à l’occasion des soldes où j’ai pu les trouver à moitié prix… Éventuellement, je n’ai rien contre un coffret Le Seigneur des Anneaux version longue pour 10 € 🤑

Et j’avoue que j’étais assez curieux de découvrir ce que pouvaient apporter les versions longues aux versions cinéma et si elles avaient une réelle utilité (je n’en doutais pas vraiment puisqu’il y a au moins 30 minutes supplémentaires par long-métrage 😅). 

[Révision] Le Seigneur des anneaux : La Communauté de l'anneau : L’importance de la Version Longue ?

Et dans le fond, peut-être qu’après avoir vu ces versions longues mon avis sur cette pratique aura totalement changé, on ne sait jamais.

 

J’ai donc commencé par le 1er épisode : La Communauté de l’anneau (parce que je suis quelqu’un d’assez logique 😁). Alors honnêtement, par rapport aux versions cinéma, ce n’était pas ce film qui nécessitait le plus d’une version longue pour tout comprendre à l’intrigue. Donc, c’est vrai que je l’ai regardé en me demandant ce que ça allait bien pouvoir nous apporter.

 

Et finalement, cette version longue du Seigneur des Anneaux : La Communauté de l’Anneau ne va pas apporter grand-chose à l’intrigue. Par contre, elle va surtout rajouter de l’exposition et du développement. Et c’est ça qui rend cette version longue intéressante pour moi, qui suis déjà fan de la version cinéma.

 

On va donc en découvrir un peu plus sur les Hobbits et notamment sur Sam Gamegie

[Révision] Le Seigneur des anneaux : La Communauté de l'anneau : L’importance de la Version Longue ?

Le film va s’attarder un peu plus sur sa vie avant de partir à l’aventure, et notamment sur la fille dont il est amoureux. On ne sait pas grand-chose d’elle, mais les bases sont là, et je pense que ça permet d’amener plus logiquement la conclusion de l’histoire de Sam dans le 3ème épisode de la trilogie.

 

Parmi les autres personnages un peu plus développés, il y a Aragorn. Alors, dans mon article sur la version cinéma de ce 1er volet, je disais que ce personnage était celui qui avait le passé le plus intéressant à développer. Eh bien, c’est chose faite avec cette version longue. Enfin, pas totalement, il reste des zones d’ombre sur son passé. Mais on apprend tout de même de nouvelles choses sur Aragorn, ce qui le rend encore plus intéressant à mes yeux.

 

Enfin, parmi les ajouts que je trouve pertinents, il y a tout ce développement autour de l’anneau qui pervertit le cœur des personnes qui l’entoure et donc, dans le cas présent, des membres de la Communauté de l’Anneau

[Révision] Le Seigneur des anneaux : La Communauté de l'anneau : L’importance de la Version Longue ?

On va donc voir régulièrement Gandalf dire à Frodon qu’il doit se méfier des autres, et même de la Communauté, qui pourraient être influencés par le pouvoir maléfique de l’Anneau. Gandalf explique à Frodon qu’il doit aussi se méfier de lui-même. C’est quelque chose qui va rendre la décision finale de Frodon de quitter la Communauté de l’Anneau beaucoup plus logique.

 

Ça va aussi nous donner un autre regard sur certaines scènes et certaines réactions des personnages qu’on pouvait déjà voir dans la version cinéma. Ce qui va donc permettre de nuancer les membres de la Communauté de l’Anneau.

Dans mes articles précédents sur la saga, je disais qu’hormis la Communauté de l’Anneau et Sauron, les personnages ne sont jamais tout noirs ou tout blancs, ils sont toujours entre deux… Eh bien, grâce à ce développement qui est rajouté dans la version longue, même les membres de la Communauté ne sont plus tout noirs ou tout blancs. 

[Révision] Le Seigneur des anneaux : La Communauté de l'anneau : L’importance de la Version Longue ?

Il y a aussi un peu d’humour en plus dans cette version longue. Ça fonctionne plutôt bien, j’ai bien aimé la petite scène où Frodon doit prendre la tête du groupe sans savoir quelle route prendre pour aller vers le Mordor.

 

Donc, pour résumer mon avis sur cette version longue du Seigneur des Anneaux : La Communauté de l’Anneau, je ne dirais pas qu’elle est importante pour l’intrigue du film. Je dirais plutôt que c’est une sorte de gourmandise pour les fans de la version cinéma. Je pense donc que ça ne sert à rien de la recommander à des personnes qui n’ont jamais vu ou qui n’aiment pas Le Seigneur des Anneaux. Allez d’abord découvrir la version cinéma. Si elle vous plaît, je pense que vous prendrez plaisir à ensuite prolonger l’expérience avec la version longue et les petits développements qu’elle nous apporte. 

 

Merci d’avoir lu cet article, n’hésitez pas à laisser vos avis dans les commentaires ou par message, à le partager s'il vous a intéressé et à vous inscrire à la newsletter du blog afin de recevoir les articles en avant-première. Bonne journée !
 

Retrouvez Ciné-O-Max sur les réseaux sociaux :

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents