Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ciné-o-Max

Ciné-o-Max

Critiques de films et de séries - NOUVEAU BLOG : http://randonormandie.over-blog.com/


[Film] 1BR : The Apartement (2021)

Publié par Cinéo Max sur 20 Avril 2021, 23:30pm

Catégories : #1BR, #épouvante, #David Marmor, #Nicole Brydon Bloom, #Giles Matthey, #Taylor Nichols, #Naomi Grossman, #Les films

[Film] 1BR : The Apartement (2021)

Film d’épouvante américain, sorti en 2021, réalisé par David Marmor, avec Nicole Brydon Bloom, Giles Matthey, Taylor Nichols, Naomi Grossman…

 

  • Synopsis :

Laissant derrière elle un passé douloureux, Sarah veut poursuivre ses rêves ailleurs et déniche l’appartement parfait à Hollywood. Mais quelque chose cloche. Incapable de passer une nuit sans entendre d’étranges bruits stridents et menaçants, sa nouvelle vie commence plutôt mal. Le temps qu’elle découvre la sinistre vérité, il est déjà trop tard. Prise dans un cauchemar éveillé, Sarah doit trouver la force de s’accrocher à sa raison… ou rester à jamais prisonnière d’un enfer existentiel.

Allociné

[Film] 1BR : The Apartement (2021)

Bonjour tout le monde !

Nous nous retrouvons aujourd’hui pour parler du film 1BR : The Apartement.

 

C’est un petit film d’épouvante américain sur lequel je suis tombé par hasard sur un site de VOD. Ce qui m’a interpellé, c’était son synopsis assez intriguant et la petite mention sur l’affiche signalant que ce long-métrage avait remporté le prix du public au festival de Gerardmer en 2020. Sans être un énorme gage de qualité, c’est vrai que ça a éveillé une petite curiosité chez moi.

 

Et c’est vrai que 1BR : The Apartement est un petit film d’épouvante plutôt efficace.

 

Déjà, il faut noter un point assez important : c’est que le long-métrage est très court. Il ne dure même pas 1h30. Alors dans un sens c’est bien, on n’a pas le temps de s’ennuyer… Mais ce qui va m’embêter pour cet article, c’est que du coup, je ne sais pas comment parler de l’intrigue du film sans tomber dans du spoiler… 

[Film] 1BR : The Apartement (2021)

Déjà, je note que le synopsis joue sur un suspense qui va être résolu très rapidement dans le long-métrage, au bout d’une vingtaine de minutes si ma mémoire est bonne. Dans n’importe quel autre film ça ne serait donc pas un énorme spoiler de le dévoiler, mais avec celui-ci, étant donné qu’il ne reste qu’à peine 1h après la résolution de ce mystère, c’est assez compliqué de vous en parler sans trop gâcher la surprise.

 

Éventuellement, pour être certain de ne pas trop vous en dire, je vous recommanderai presque d’aller voir le film avant de lire cet article.

 

Mais ce qui va être assez intéressant avec ce long-métrage, c’est qu’il va commencer en étant un vrai film d’angoisse tout ce qu’il y a de plus classique, mais dès lors que le mystère va être résolu, on va finalement entrer dans une sorte de thriller plus psychologique. 

[Film] 1BR : The Apartement (2021)

Et c’est précisément ça que j’aime bien avec ce film et qui lui permet de sortir un peu des sentiers battus. Ce n’est pas totalement novateur, mais ça change tout de même des films d’épouvante qu’on a le plus l’habitude de voir ces dernières années.

 

De plus, l’intrigue va aborder des thématiques et des questionnements assez intéressants. Elle va nous parler de la vie en communauté et du thème de la bienveillance, en passant par 4 valeurs fondamentales.

Et là où l’intrigue va se révéler assez intéressante, c’est que lorsqu’elle aborde ces thématiques pour la 1ère fois, on ne voit pas où est le problème, au contraire, ces idées sont de belles idées. Mais ça, c’est avant de s’apercevoir que ces valeurs vont être manipulées pour amener à une idéologie plus dure, plus autoritaire, voire même sectaire. J’ai vu certaines personnes sur internet dire que les idées de ce long-métrage rejoignent celles d’autres œuvres comme 1984 pour citer la plus connue. Eh bien je suis assez d’accord.

[Film] 1BR : The Apartement (2021)

Finalement 1BR : The Apartement raconte comment, en détournant certaines valeurs de leur sens original, on peut amener une population (ici, c’est à l’échelle d’une résidence) à accepter naturellement, voire même à louer, un régime autoritaire.

Ce que je peux regretter en revanche, c’est que le processus qui amène les personnes à accepter ce régime manque un peu de subtilité.

 

Pour un film de ce genre, je dois avouer que je suis assez surpris par le peu de violence physique qu’il y a. En revanche, il y a un peu plus de violence psychologique, ce qui est tout à fait justifié.

 

Dans l’ensemble, le casting est plutôt correct, et la mise en scène est bien maîtrisée.

 

Voilà ce que j’avais à dire sur 1BR : The Apartement. Bien qu’elle manque un peu de subtilité par moments, l’intrigue est tout de même très intéressante. Elle va aborder des thématiques d’une manière assez pertinente. Ce film est donc une bonne petite surprise. Je ne peux que vous recommander de découvrir 1BR : The Apartement.

 

 

Merci d’avoir lu cet article, n’hésitez pas à laisser vos avis dans les commentaires ou par message, à le partager s'il vous a intéressé et à vous inscrire à la newsletter du blog afin de recevoir les articles en avant-première. Bonne journée !
 

Retrouvez Ciné-O-Max sur les réseaux sociaux :

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents