Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ciné-o-Max

Ciné-o-Max

Critiques de films et de séries - NOUVEAU BLOG : http://randonormandie.over-blog.com/


[saison 2, épisode 8] Le Dernier Voyage (2021)

Publié par Cinéo Max sur 31 Octobre 2021, 01:30am

Catégories : #Le Dernier Voyage, #science-fiction, #Romain Quirot, #Hugo Becker, #Paul Hamy, #Lya Oussadit-Lessert, #Jean Reno, #Les films

[saison 2, épisode 8] Le Dernier Voyage (2021)
Texte du podcast consacré au film
Le Dernier Voyage :

Bonjour tout le monde, c’est Maxime ! Bienvenue sur le podcast Ciné-O-maX !

Nous nous retrouvons aujourd’hui pour parler du film Le Dernier Voyage.

 

Vous l’aurez donc compris, il s’agit ici surtout de faire un rattrapage. Puisque Le Dernier Voyage est sorti au cinéma au mois de mai 2021, pour la réouverture des salles. J’étais très curieux de le découvrir, mais lors de sa sortie, je n’ai pas pu trouver le temps d’aller le voir. J’ai donc profité de sa sortie en VOD pour enfin le découvrir.

 

Pourquoi étais-je curieux de le découvrir ? Eh bien tout simplement parce qu’il s’agit d’un film de science-fiction, mais surtout d’un film français. C’est tellement rare de voir des films de science-fiction français, surtout de les voir mis en avant comme ça, que lorsque ça arrive enfin, forcément ça me donne envie d’y jeter un œil. Surtout que là, les premières images étaient assez impressionnantes. 

[saison 2, épisode 8] Le Dernier Voyage (2021)

Visuellement, ça avait l’air de tenir la route comme n’importe quel film hollywoodien, et ça, ça faisait vraiment plaisir.

 

Le Dernier Voyage est réalisé par Romain Quirot. Au casting, nous allons retrouver Hugo Becker, Paul Hamy, Lya Oussadit-Lessert ou encore Jean Reno. Nous verrons même Philippe Katerine prêter ses traits à un animateur de radio.

 

L’histoire va se dérouler dans un futur post apocalyptique. Après que l’humanité ait gaspillé toutes les ressources naturelles de la Terre, elle va alors se tourner vers une étrange lune rouge apparue dans le ciel pour en exploiter l’énergie. Cependant, cette lune va finalement changer de trajectoire et se diriger droit sur la Terre, menaçant donc de la détruire d’ici quelques jours.

Dans ce contexte, nous allons donc suivre Paul W.R, un fugitif qui essaie de se cacher des autorités alors qu’il est le seul astronaute capable d’atteindre la lune rouge et de la détruire avant qu’elle ne détruise elle-même la Terre… 

[saison 2, épisode 8] Le Dernier Voyage (2021)

Alors, au final, est-ce que Le Dernier Voyage tient toutes ses promesses ? Eh bien ça va dépendre lesquelles…

 

Alors déjà, je vais commencer par les 3 points que je trouve les plus réussis dans ce film : ce sont les thèmes abordés, le casting et l’aspect visuel.

 

L’aspect visuel donc. Le long-métrage est absolument magnifique. Les effets spéciaux sont très bien réalisés. Les décors sont vraiment bien travaillés. On pourrait y croire à ce monde futuriste post apocalyptique.

Alors, on peut déceler très facilement certaines références venues d’autres classiques de la science-fiction : Blade Runner, Mad Max, Star Wars… On pourrait même se demander si le prénom du personnage principal n’est pas une référence à Dune.

Mais, c’est vraiment bien foutu quand même, ça tient debout, et on a le droit de très beaux plans.

 

Je parlais aussi des thèmes abordés durant le long-métrage. 

[saison 2, épisode 8] Le Dernier Voyage (2021)

Eh bien déjà, le thème principal du long-métrage, c’est l’écologie. Je pense que ça n’aura échappé à personne.

Ce monde post apocalyptique a été créé après que l’humanité ait abusé des ressources naturelles de la Terre. Et au final, plutôt que de se remettre en question, l’humanité a préféré se tourner vers une lune rouge dont elle ne savait rien et de répéter les mêmes erreurs en l’exploitant sans plus se poser de questions… Ainsi, l’humanité a précipité sa chute au final.

Les questionnements écologiques du long-métrage ne sont donc pas très subtils, mais ils sont justifiés et s’intègrent bien au récit.

 

Et enfin, le dernier point fort du film, à mon sens, c’est son casting. Alors on connaît déjà bien Jean Reno, ce n’est pas lui qui m’a le plus impressionné. En revanche, j’ai bien aimé lu duo formé par Hugo Becker et Lya Oussadit-Lessert. Cette dernière avait même tendance à voler la vedette à l’acteur principal.

[saison 2, épisode 8] Le Dernier Voyage (2021)

Mais je pense que celui qui m’a le plus impressionner, c’est Paul Hamy. Il interprète ici un méchant absolument parfait. Il arrive à provoquer un sentiment de malaise de par ses mimiques.

Sincèrement, je n’avais pas beaucoup vu ce comédien auparavant, mais j’espère le revoir à l’avenir dans d’autres rôles de méchants, il y a du potentiel…

 

Voilà les 3 points qui m’ont fait passer un bon moment devant le long-métrage. Maintenant, il a tout de même une grosse faiblesse, au niveau de l’intrigue.

Pour moi, un récit complet s’articule autour de 5 questions : qui, quand, où, comment et pourquoi… Je n’invente rien, il me semble que dans le journalisme on raisonne de la même façon.

 

Alors ici, le « qui » on l’a… On nous présente bien Paul W.R. On nous montre bien ses traumatismes d’enfance, ses rapports conflictuels avec son père, et sa relation avec son frère. En gros, tout ce qui a pu l’amener à fuir ses responsabilités. 

[saison 2, épisode 8] Le Dernier Voyage (2021)

Où et quand ? on a la réponse aussi : en France, dans un futur post apocalyptique.

 

En revanche, le « comment » et le « pourquoi », bah ça manque cruellement.

D’une part, on ne sait pas vraiment pourquoi Paul W.R. choisit de s’enfuir, on ne sait pas vraiment ce qu’il cherche finalement. Mais on ne sait pas non plus pourquoi il est le seul à pouvoir atteindre la lune rouge…

Alors, on nous explique qu’il y aurait une connexion entre la lune et lui, mais c’est pareil, on ne sait pas d’où ça vient, ni comment ça marche cette connexion.

 

Et au final, pour ce qui est de la résolution, eh bien on ne sait pas non plus comment ça fonctionne. Alors, on pourrait éventuellement aller chercher des réponses plus philosophiques. Les flashbacks établissent un rapport entre le décès de la mère de Paul lorsqu’il était encore enfant et la lune rouge. Mais ça reste très vague tout de même. 

[saison 2, épisode 8] Le Dernier Voyage (2021)

Ce que je trouve le plus triste dans cette histoire, c’est que le film ne dure même pas 1h30… ça n’aurait pas été extravagant de rajouter 20 minutes, voire même une demi-heure, de plus pour apporter un peu plus de développement et d’explication.

 

Voilà ce que j’avais à dire sur Le Dernier Voyage. Une réussite technique qui fait plaisir à voir pour un film français, mais de grosses faiblesses scénaristiques.

On a visuellement un film absolument magnifique, très bien réalisé. Un très bon casting, et des thèmes intéressants. Pour autant, l’intrigue va manquer d’explication par moments, ce qui pourra nous laisser sur notre faim…

 

J’ai donc passé un agréable moment devant ce film, même si j’attendais un peu plus de développement. J’ai malgré tout envie de vous recommander de découvrir Le Dernier Voyage afin de vous faire votre propre avis dessus.

Merci d’avoir lu cet article, n’hésitez pas à laisser vos avis dans les commentaires ou par message, à le partager s'il vous a intéressé et à vous inscrire à la newsletter du blog afin de recevoir les articles en avant-première. Bonne journée !
 

Retrouvez Ciné-O-Max sur les réseaux sociaux :

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
c’est que le film ne dure même pas
Répondre

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents