Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ciné-o-Max

Ciné-o-Max

Critiques de films et de séries - NOUVEAU BLOG : http://randonormandie.over-blog.com/


[saison 2, épisode 12] Aline (2021)

Publié par Cinéo Max sur 16 Novembre 2021, 00:30am

Catégories : #Aline, #Comédie, #Drame, #Biopic, #Valérie Lemercier, #Sylvain Marcel, #Danielle Fichaud, #Roc LaFortune, #Antoine Vézina, #Les films

[saison 2, épisode 12] Aline (2021)
Texte du podcast consacré au film
Aline :

Bonjour tout le monde, c’est Maxime ! Bienvenue sur le podcast Ciné-O-maX !

Nous nous retrouvons aujourd’hui pour parler d’un faux biopic, mais presque conçu comme un vrai : Aline.

 

Aline c’est un film assez étrange. Puisqu’il va s’inspirer énormément de la vie et de la carrière de Céline Dion, mais ne sera pour autant pas un biopic officiel. À tel point que le personnage principal est renommé Aline Dieu.

Mais en dehors de ce changement d’identité, eh bien globalement le défilé de la carrière est respecté, la plupart des musiques sont belles et bien celles que l’on connaît de Céline Dion (même si elles sont réinterprétées par une autre comédienne), et la vie privée, même si on ne peut pas savoir dans quelle mesure tout ce qui est dit est vrai ou non, eh bien les grandes lignes sont malgré tout respectées.

Donc, c’est vrai qu’on nous vendait un objet assez étrange. 

[saison 2, épisode 12] Aline (2021)

Une sorte de biopic non assumé, saupoudré de comédie française puisqu’il est réalisé par Valérie Lemercier, qui tient aussi le rôle principal.

 

Faut aussi rajouter que tous les personnages du film sont québécois, d’ailleurs, hormis pour Valérie Lemercier évidemment, le long-métrage a eu le bon goût de n’embaucher au casting que des acteurs québécois, ce qui est à saluer, vraiment.

 

Donc, ce que je veux dire par là, c’est que j’étais assez curieux de découvrir ce film, parce que j’aime beaucoup les films musicaux, et notamment les biopics musicaux (je suis un énorme fan du film Rocketman sur Elton John par exemple), et donc, j’avais envie de voir ce que pourrait donner un film sur Céline Dion et comment sa musique pourrait être utilisée dans un tel long-métrage.

Mais en même temps, le fait que ça soit un biopic non assumé, pouvant finalement ressembler à une petite comédie familiale française et l’accent québécois, naturel pour la plupart des acteurs, mais imité pour ce qui est de Valérie Lemercier, eh bien j’avoue que j’avais un peu peur que ce film ne finisse par tourner au ridicule… 

[saison 2, épisode 12] Aline (2021)

Donc d’un côté il y avait une certaine curiosité chez moi, et d’un autre côté une certaine appréhension de voir le long-métrage gâcher totalement une idée qui était pourtant intéressante au départ.

 

Je me posais aussi quelques questions sur la réaction du public international vis-à-vis de ce film, puisque si Céline Dion est francophone, elle n’est pas que francophone… C’est une star internationale, qui a sorti des albums écrits en français, mais aussi écrits en anglais, qui a eu énormément de succès aux États-Unis, et qui est surtout canadienne, plus précisément québécoise.

Je serais donc assez curieux de savoir ce que le reste du monde pense de ce film, et notamment de la légitimité du cinéma français à porter un tel long-métrage.

Je me demande même si ce n’est pas pour ça que Valérie Lemercier a préféré opter pour une adaptation libre. 

[saison 2, épisode 12] Aline (2021)

Enfin, je n’ai évidemment pas toutes les infos concernant les coulisses du film. Je m’interroge, et j’espère que j’aurais des réponses à toutes ces questions un jour ou l’autre.

 

En tout cas, voilà l’état d’esprit, un peu partagé entre crainte et curiosité, dans lequel j’étais au moment de découvrir ce film au cinéma. Et au final, je dois dire que j’ai été très agréablement surpris par Aline. Valérie Lemercier vient de faire un bond énorme dans mon estime.

 

Très sincèrement, je crois que le plus grand regret que j’ai vis-à-vis de ce film, c’est qu’il ne soit pas un réel biopic… Il aurait vraiment mérité de l’être. Parce qu’au final, malgré les quelques touches d’humour apportées par son côté comédie, le long-métrage va vraiment prendre son sujet au sérieux.

Il n’est pas question de faire de la caricature ou de la parodie, il s’agit vraiment de rendre hommage à Céline Dion à travers un film qui est très tendre et rempli d’un amour vraiment palpable pour son inspiration principale.

[saison 2, épisode 12] Aline (2021)

Donc, oui, il y a de l’humour. Mais c’est plutôt bien maîtrisé. Je parlais de tendresse précédemment. En fait, c’est vraiment le maître mot du film d’une certaine manière. L’humour présent dans le long-métrage, c’est un humour plutôt tendre au final.

 

Je n’ai absolument pas rigolé aux éclats, mais le film a su me tirer quelques sourires. Et pas seulement grâce à son humour d’ailleurs. Il va y avoir des scènes assez touchantes qui vont forcément nous faire un peu sourire aussi, et nous émouvoir à d’autres moments.

 

En tout cas, le récit va réussir à être assez intéressant, même si par moments, on va se demander où il veut nous emmener exactement.

Au final, je serais tenté de dire qu’en plus de rendre hommage à Céline Dion, ce film veut surtout démystifier, désacralisé, la figure de Céline Dion, pour se concentrer surtout sur l’être humain derrière la star internationale. 

[saison 2, épisode 12] Aline (2021)

Ce qui va rajouter un côté dramatique à l’aspect comédie qu’on a à la base. Et ces deux éléments vont donc être couplés à une certaine tendresse quasiment omniprésente durant le long-métrage.

 

Et donc, tout ce mélange de styles, et par la force des choses, d’émotions, va m’amener à qualifier ce film de tout simplement beau.

Et même visuellement, il va y avoir des idées de mise en scène, qui ne seront absolument pas réalistes, mais on s’en moque puisque c’est beau, vraiment.

 

On a donc un film qui va aborder des thématiques assez intéressantes, qui va être très fort émotionnellement, on va ressentir beaucoup d’émotion, de la tendresse, de la tristesse parfois aussi, de la joie, du rire…

Visuellement, le film est vraiment bien mis en scène. Honnêtement, pour moi ce film est globalement une réussite.

 

Aller, je vais quand même faire remarquer la présence de quelques anachronismes par moments. Notamment un personnage qui arrive à se faire larguer par texto en 1997… J’ai un peu de mal à y croire… 

[saison 2, épisode 12] Aline (2021)

Malgré le fait qu’on soit devant un biopic non assumé, il y a tout de même des gros clins d’œil à Céline Dion. Surtout au début du film. Il y a un personnage qui va se tromper de prénom et appeler Aline « Céline ». Regardez bien aussi la pochette du tout premier album d’Aline Dieu, ils ont détourné le titre original du 1er album de Céline Dion, et le résultat est plutôt bien trouvé.

 

Concernant la musique du film, ils ont vraiment bien utilisé les chansons de Céline Dion. Je me demandais s’ils allaient réécrire de nouvelles chansons pour les besoins du film. Eh bien ce n’est visiblement pas le cas.

Par contre, ce n’est apparemment pas la voix de Céline Dion que l’on entend. Ce n’est pas non plus Valérie Lemercier. Il s’agit d’une chanteuse/comédienne venant prêter sa voix pour les scènes musicales : Victoria Sio. Franchement, mention spéciale à elle, je me suis demandé pendant tout le long du film si ce n’était pas réellement Céline Dion que l’on entendait… 

[saison 2, épisode 12] Aline (2021)

En faisant quelques recherches, je me suis aperçu que je connaissais déjà Victoria Sio. Il s’agit de la chanteuse qui a signé le générique français de la série Heroes.

 

Mais, cependant, puisque je dois tout de même faire remarquer quelques défauts, j’ai eu un petit peu de mal avec certaines musiques instrumentales composées pour le film. Surtout une, qui avait tendance à surdramatiser certaines scènes. Ça faisait presque un peu kitch par moments…

 

Autrement, le casting est globalement très bon. Ce qui est bien dans le fait de n’avoir quasiment que des acteurs québécois, c’est que je n’en connaissais aucun à la base… Donc, dans l’ensemble, je suis plutôt agréablement surpris par l’ensemble du casting. J’ai bien aimé Danielle Fichaud dans le rôle de Sylvette, la mère d’Aline. Ce personnage est absolument formidable. 

[saison 2, épisode 12] Aline (2021)

Par contre, pour ce qui est de Guy-Claude, je ne sais pas si c’est l’écriture du personnage, ou le jeu de Sylvain Marcel, mais je le trouvais un peu malaisant par moments… Ce n’est pas que j’avais l’impression de voir quelqu’un de dangereux, mais il avait un peu un côté « producteur véreux et manipulateur », comme on a pu en voir dans d’autres biopics musicaux, qui ressortait.

Donc forcément, lorsque voit la romance qui apparaît entre Aline et lui, avec cette image de producteur manipulateur en tête, ça peut déranger sur le coup. Heureusement, ça ne dure pas tout le film.

Et je serais tenté de dire que ça permet de se mettre à la place de Sylvette qui voit, au début, cette histoire d’amour d’un très mauvais œil.

 

Mais enfin, la star du film, c’est évidemment Valérie Lemercier, qui est absolument bluffante dans le rôle d’Aline Dieu

[saison 2, épisode 12] Aline (2021)

Et franchement, ce n’était pas gagné d’avance. Valérie Lemercier on la connaît bien en France. Le risque était donc que le spectateur ne voie que Valérie Lemercier en train d’imiter Céline Dion. Eh bien ce n’est absolument pas le cas. Le personnage passe bien avant l’interprète.

 

Il n’y a qu’une scène où j’ai trouvé que c’était plus Valérie Lemercier qu’Aline que l’on voyait à l’écran. C’est au tout début. Lorsqu’on découvre Aline enfant.

Étonnement, ils n’ont pas engagé d’actrice pour prêter ses traits à Aline enfant. C’est directement Valérie Lemercier qui le fait, tout en restant éloigné de la caméra, ou en cachant une partie de son visage. Ça donne des séquences assez sympas, assez amusantes visuellement même.

Mais surtout, pour de nombreuses personnes, dont moi, ça va surtout rappeler le sketch où Valérie Lemercier jouait une enfant dans l’émission L’école des Fans

[saison 2, épisode 12] Aline (2021)

Je ne sais pas si c’est fait exprès ou pas, mais j’ai aussitôt pensé à ce sketch en découvrant la scène.

 

Vous l’aurez donc compris, Aline a été une bonne surprise pour moi. J’ai passé un très agréable moment devant ce long-métrage.

C’est un film rempli de tendresse et d’amour pour Céline Dion, mais qui va aussi chercher à désacraliser l’image de la star internationale pour se concentrer sur l’Humain. C’est donc un beau film, intéressant, émouvant, et bien mis en scène.

 

Valérie Lemercier a vraiment réussi à me surprendre sur ce coup-là. Je la connaissais surtout pour ces prestations dans des comédies populaires françaises. Elle vient clairement de passer à un stade supérieur avec ce biopic non assumé.

 

Aline est donc un film que je vous recommande vivement. Sincèrement, il aurait mérité de s’appeler directement Céline

[saison 2, épisode 12] Aline (2021)

Merci d’avoir lu cet article, n’hésitez pas à laisser vos avis dans les commentaires ou par message, à le partager s'il vous a intéressé et à vous inscrire à la newsletter du blog afin de recevoir les articles en avant-première. Bonne journée !
 

Retrouvez Ciné-O-Max sur les réseaux sociaux :

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents