Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ciné-o-Max

Ciné-o-Max

Critiques de films et de séries - NOUVEAU BLOG : http://randonormandie.over-blog.com/


[Film] Black Phone (2022)

Publié par Cinéo Max sur 28 Juin 2022, 23:30pm

Catégories : #Black Phone, #Thriller, #Horreur, #Scott Derrickson, #Ethan Hawke, #Mason Thames, #Madeleine McGraw, #Jeremy Davies, #Les Films

[Film] Black Phone (2022)

Thriller horrifique américain, sorti en 2022, réalisé par Scott Derrickson, avec Ethan Hawke, Mason Thames, Madeleine McGraw, Jeremy Davies…

 

  • Synopsis :

Interdit aux moins de 12 ans

Finney Shaw, un adolescent de 13 ans, timide mais intelligent, est enlevé par un tueur sadique qui l’enferme dans un sous-sol insonorisé où s’époumoner n’est pas d’une grande utilité. Quand un téléphone accroché au mur, pourtant hors d’usage, se met à sonner, Finney va découvrir qu’il est en contact avec les voix des précédentes victimes de son ravisseur. Ils sont aussi morts que bien résolus à ce que leur triste sort ne devienne pas celui de Finney.

Allociné

[Film] Black Phone (2022)

Bonjour tout le monde !

Nous nous retrouvons aujourd’hui pour parler du film Black Phone.

 

Il s’agit donc d’un thriller horrifique, réalisé par Scott Derrickson et adapté d’une nouvelle écrite par Joe Hill (fils de Stephen King).

 

J’entends parler de ce nouveau long-métrage depuis plusieurs mois, et il a très vite piqué ma curiosité, bien avant de découvrir d’où venait ce film.

Alors évidemment, lorsque j’ai appris que le réalisateur n’était autre que Scott Derrickson (Sinister, L'Exorcisme d'Emily Rose, Doctor Strange) et ensuite que le film était une adaptation d’une nouvelle de Joe Hill, ma curiosité n’a fait que monter en flèche.

 

J’ai déjà eu l’occasion récemment (dans mon article sur Firestarter) de dire à quel point j’étais souvent intéressé par les adaptations des romans de Stephen King. Je n’ai pas vu autant d’adaptation des romans de son fils, Joe Hill, (il faut dire qu’il y en a eu moins aussi), mais j’avais bien aimé le film Horns en 2014, réalisé par Alexandre Aja

[Film] Black Phone (2022)

Alors forcément, quand j’ai vu que Black Phone venait de son imaginaire aussi, la curiosité que j’avais déjà devant les premières images du film s’est transformée en un véritable intérêt, j’avais vraiment envie de découvrir si les histoires de Joe Hill pouvaient être aussi captivantes que celles de son père.

D’autant plus que dans la bande-annonce, j’avais déjà remarqué quelques clins d’œil visuels à l’univers de Stephen King.

 

J’ai donc été voir Black Phone au cinéma. Et je dois dire avoir bien apprécié ce que j’ai vu.

 

Alors on va être honnête, ce n’est clairement pas novateur, ce n’est clairement pas une intrigue particulièrement originale, mais ça fonctionne tout de même très bien.

En fait, quand je dis que ce n’est pas novateur, ça ne me dérange pas tant que ça puisque j’ai eu l’impression de voir une sorte de best-of des films adaptés de Stephen King

[Film] Black Phone (2022)

Pas dans le sens où Black Phone serait ce qui se fait de meilleur dans ce genre de long-métrage, mais plutôt dans le sens où il arrive à aller piocher dans plusieurs concepts différents (thriller à base de kidnapping, visions, fantômes, drame) et à tous les combiner entre eux pour donner un récit qui fonctionne vraiment bien.

 

Bon, comme dans beaucoup de films d’horreur, on pourra remarquer des ficelles scénaristiques assez énormes, on pourra s’interroger sur la logique de certains personnages et se dire que certains évènements sont assez prévisibles (voire trop faciles aussi).

 

Mais le film contient malgré tout beaucoup de suspens, beaucoup de mystère, il arrive à être suffisamment prenant pour nous donner envie de savoir comment cette histoire va bien pouvoir se conclure. L’aspect thriller est donc bien réussi puisqu’on veut vraiment connaître le dénouement de cette enquête. 

[Film] Black Phone (2022)

L’aspect film d’horreur fonctionne plutôt bien. Je ne vais pas dire que le long-métrage fait énormément peur, mais il y a tout de même quelques séquences qui peuvent faire sursauter par moments.

Après, soyons honnêtes, les fantômes sont surtout présents pour venir en aide au personnage principal, donc évidemment, ils ne sont pas censés faire peur, pas pendant tout le film en cas.

 

L’aspect drame m’a beaucoup fait penser au livre Ça de Stephen King (plus qu’aux adaptations cinématographiques). Je vais être honnête, c’est le seul roman de Stephen King que j’ai lu.

Et plusieurs passages de ce film m’y ont directement fait penser. Et pas seulement la séquence déjà présente dans la bande-annonce qui reprend l’imagerie de la séquence d’introduction de Ça. Il y a des séquences où on va voir des enfants en harceler d’autres, faire preuve d’une violence extrême entre eux. 

[Film] Black Phone (2022)

On va en voir d’autres subir de la violence de la part de leur parent.

Sincèrement, la seule fois que j’ai vu quelque chose d’aussi dur et d’aussi terre à terre concernant la violence au niveau des enfants, c’est dans le roman Ça.

Tout ça va apporter une dose de drame extrêmement réaliste au milieu d’un film pourtant fantastique, et une bonne partie de l’émotion va venir de là, va venir du fait que les enfants semblent livrés à eux-mêmes alors qu’une menace extrêmement dangereuse plane au-dessus d’eux…

 

Et cela nous mène donc au dernier point : les visions de la jeune Gwendolyn Blake, la petite sœur de Finney, le personnage principal.

Gwen est elle-même seule face à ses visions, souvent violentes, qui lui donnent des informations qu’elle n’est pas censée avoir, la mettant donc en danger face aux suspicions des enquêteurs et face à son père qui lui interdit d’en parler. 

[Film] Black Phone (2022)

Je peux donc dire que la jeune Gwen est surement le personnage le plus intéressant et le plus touchant du long-métrage. Je dirais même qu’elle aurait mérité encore plus de développement.

Pour résumer, Finney amène l’action du récit, là où Gwen amène l’émotion, en gros.

 

Les 4 composantes principales du récit sont donc très bien maîtrisées, et c’est ce qui le rend intéressant à suivre, parce que sincèrement le film en lui-même n’a rien de particulièrement novateur (que ça soit dans son intrigue ou sa mise en scène).

 

Le casting est globalement plutôt bon. Les deux enfants principaux (Mason Thames, qui joue Finney, et Madeleine McGraw, qui joue Gwen) sont très corrects, ce qui n’est pas forcément le cas des autres enfants. En revanche, Ethan Hawke est juste parfait, parfaitement glaçant et terrifiant, dans le rôle de l’Attrapeur

[Film] Black Phone (2022)

Voilà ce que j’avais à dire sur Black Phone. J’ai trouvé que c’était un film vraiment bon.

 

Alors, ce n’est pas particulièrement novateur. Mais ça reste un long-métrage très bien maîtrisé, qui réussit très bien ce qu’il entreprend. Les différents aspects du film sont bien travaillés, il y a de l’angoisse, du suspense, de l’émotion. Et la menace du long-métrage, interprétée par Ethan Hawke, est véritablement glaçante.

Il y a quelques défauts, trop facile à certains moments, trop prévisibles à d’autres… Mais l’ensemble se tient bien.

 

Je suis donc très satisfait par Black Phone, je vous recommande vivement de le découvrir au cinéma.

[Film] Black Phone (2022)

Merci d’avoir lu cet article, n’hésitez pas à laisser vos avis dans les commentaires ou par message, à le partager s'il vous a intéressé et à vous inscrire à la newsletter du blog afin de recevoir les articles en avant-première. Bonne journée !


Retrouvez Ciné-O-Max sur les réseaux sociaux :

> Retrouvez les podcasts Ciné-O-maX <

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents