Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ciné-o-Max

Ciné-o-Max

Critiques de films et de séries - NOUVEAU BLOG : http://randonormandie.over-blog.com/


[Film] Jurassic World : Le Monde d'après (2022)

Publié par Cinéo Max sur 14 Juin 2022, 23:30pm

Catégories : #Jurassic Park, #science-fiction, #Colin Trevorrow, #Chris Pratt, #Bryce Dallas Howard, #Sam Neill, #Laura Dern, #Les Films

[Film] Jurassic World : Le Monde d'après (2022)

Film de science-fiction américain, sorti en 2022, réalisé par Colin Trevorrow, avec Chris Pratt, Bryce Dallas Howard, Sam Neill, Laura Dern…

 

  • Synopsis :

Quatre ans après la destruction de Isla Nublar. Les dinosaures font désormais partie du quotidien de l’humanité entière. Un équilibre fragile qui va remettre en question la domination de l’espèce humaine maintenant qu’elle doit partager son espace avec les créatures les plus féroces que l’histoire ait jamais connues.

Allociné

[Film] Jurassic World : Le Monde d'après (2022)

Bonjour tout le monde !

Nous nous retrouvons pour parler du dernier volet (en principe) d’une saga culte : Jurassic World : Le Monde d'après.

 

C’est un film que j’attendais avec une certaine impatience. Déjà parce que j’aime beaucoup les deux premiers Jurassic Park (la scène d’introduction du second opus m’a traumatisé quand j’étais enfant). Le troisième, j’ai toujours trouvé qu’il était à deux doigts du nanar…

Plusieurs années plus tard, est arrivée la nouvelle trilogie Jurassic World. J’ai bien aimé le premier. C’est vrai que beaucoup de personnes lui ont reproché de manquer d’originalité par rapport au tout premier épisode de la franchise. Mais personnellement, j’ai trouvé magique de voir enfin la concrétisation du rêve initié par John Hammond dans le tout premier film, de découvrir le parc enfin en activité. 

[Film] Jurassic World : Le Monde d'après (2022)

Donc oui, ce n’était pas particulièrement original, mais le fait de voir le rêve devenir réalité m’a permis de retrouver l’ambiance (qui passe de l’émerveillement à l’angoisse en quelque sorte) qui faisait le charme des deux premiers films.

J’ai trouvé plutôt sympa le second opus de cette seconde trilogie, j’aimais bien l’idée de partir sur une sorte de film d’horreur assumé dans son deuxième acte. J’ai aussi trouvé intéressant et assez émouvant l’idée de mettre en scène la fin de l’île Isla Nublar, celle où se trouvait le parc. Néanmoins, le long-métrage contenait aussi de nombreux défauts qui me dérangeaient énormément.

Je n’étais donc pas totalement déçu, mais pas totalement satisfait.

 

Cependant, la fin du film nous offrait de très belles promesses nous annonçant un dernier opus où les dinosaures auraient envahi le monde entier (le titre Jurassic World prenant tout son sens)… 

[Film] Jurassic World : Le Monde d'après (2022)

Et c’est cette promesse qui faisait que j’étais très curieux de voir cet épisode final.

Alors, évidemment, quand on nous a annoncé que les trois acteurs principaux de la première trilogie (Sam Neill, Laura Dern et Jeff Goldblum) seraient de retour, même si c’est du pur fan service flagrant, ça m’a fait un peu plaisir.

 

J’ai donc été voir Jurassic World : Le Monde d'après au cinéma, et je l’ai trouvé sympa, mais je dois avouer que je reste un peu sur ma faim.

 

Pourquoi je reste sur ma faim ?

Eh bien tout simplement parce que la promesse faite par le second Jurassic World n’est absolument pas tenue. Pire, j’ai même l’impression que ce troisième opus refait exactement la même promesse…

Ce qui est d’autant plus problématique puisqu’il nous a quand même été vendu comme une conclusion. Je n’attends pas d’une conclusion qu’elle me fasse de nouvelles promesses, mais qu’elle tienne celles faites par son prédécesseur. 

[Film] Jurassic World : Le Monde d'après (2022)

Ici, en réalité, j’ai plus eu l’impression de voir un film intermédiaire, fait pour combler le vide entre deux épisodes d’une saga, qu’une réelle conclusion… Et un film intermédiaire qui fait surtout du surplace puisque l’évolution montrée dans le long-métrage sert à nous ramener à la promesse faite par le film précédent.

 

Si on rajoute les défauts venus de l’opus précédent (des facilités scénaristiques assez énormes, à la limite de l’incohérence), on finit sur un film qui a tout de même de gros problèmes, il faut le reconnaître.

J’ai notamment un gros souci avec le changement de motivation d’un personnage, qui va au départ s’opposer ouvertement à un plan (et donc foutre un beau bordel autour de lui) pour finalement dire que c’est un bon plan, sans que ce changement d’avis ne soit justifié…

 

Néanmoins, le long-métrage sait parfois nous proposer des instants de grand spectacle assez cools. 

[Film] Jurassic World : Le Monde d'après (2022)

Notamment dans les séquences d’action qui fonctionnent très bien, certaines sont même assez impressionnantes dans la seconde partie du long-métrage.

 

En effet, le film se divise en deux grosses parties.

Dans la première, nous allons suivre deux intrigues en parallèle. D’un côté, Owen Grady et Claire Dearing qui cherchent à retrouver leur fille adoptive, Maisie, après qu’elle se soit fait enlever par des mercenaires. Et d’un autre côté, Alan Grant et Ellie Sattler (qui font donc leur grand retour dans la saga) qui enquêtent sur de mystérieuses sauterelles mutantes qui auraient un lien avec l’entreprise Biosyn.

Les deux intrigues vont finir par se rejoindre dans la seconde partie du long-métrage lorsque les personnages vont infiltrer un sanctuaire créé pour y regrouper et y étudier les dinosaures.

 

Très sincèrement, je ne pense pas être en train de spoiler le film là, parce qu’en vrai, le chemin que va prendre le récit apparaît clairement au spectateur uniquement dans les 5 premières minutes du long-métrage. 

[Film] Jurassic World : Le Monde d'après (2022)

C’est dire à quel point le tout est très prévisible et cousu de fil blanc…

 

Et donc, sincèrement, la seconde partie dans le sanctuaire m’a amené à retrouver ce que j’avais bien aimé dans les opus précédents. Je l’ai trouvé vraiment fun, j’ai bien aimé l’ambiance que se dégageait de cette partie.

 

Sauf qu’on en revient au souci que j’expliquais précédemment : on m’avait fait la promesse de me montrer la cohabitation entre les dinosaures et les humains, et au final on en revient malgré tout à des dinosaures enfermés dans un enclos construits spécialement pour eux… Rien de neuf à l’horizon, alors que la promesse faite à la fin de Jurassic World : Fallen Kingdom était pourtant très alléchante.

 

Concernant la première partie du long-métrage, on est plus sur une sorte de film d’espionnage, avec des dinosaures placés dans le décor histoire de faire joli. 

[Film] Jurassic World : Le Monde d'après (2022)

Alors soyons honnêtes, peut-être que certaines personnes apprécieront de voir l’univers de Jurassic Park rejoindre les films d’espionnage et d’action à la Mission Impossible, à la Fast & Furious, ou encore à la James Bond (de Daniel Craig).

Moi, personnellement, ce n’est pas ce que j’attendais, donc ça ne m’a pas vraiment touché. Je ne dis pas que c’était mauvais, je dis que ce n’est pas ce que j’attendais, c’est différent. En réalité, ça dépendra vraiment des goûts de chacun.

 

Mais vous l’aurez compris, en ce qui concerne le récit, je suis resté sur ma faim, tandis qu’au niveau de l’action, j’avoue avoir bien aimé la plupart de ses séquences.

Et même si j’ai un peu honte de le dire, ce qui a visiblement le mieux marché sur moi, c’est l’aspect fan service. Parce qu’on ne va pas se mentir, la seconde partie dont je parle beaucoup c’est, au choix, soit du pur plagiat des précédents films, soit du fan service géant… Vous choisirez l’option la plus louable pour vous… 

[Film] Jurassic World : Le Monde d'après (2022)

En tout cas, d’habitude je déteste quand un long-métrage se repose intégralement sur du fan service. Et ici, je suis bien obligé de constater qu’hormis les scènes d’action, ce qui a le mieux marché sur moi, c’est le fan service justement.

 

Par rapport au casting, il n’y a pas grand-chose à dire. La plupart des acteurs et des actrices sont très corrects, sans être particulièrement incroyables non plus.

On retrouve évidemment avec beaucoup de plaisir le trio original de la franchise : Sam Neill, Laura Dern et Jeff Goldblum. Mais en réalité, c’est pareil que pour tout le reste du casting : ça fait plaisir de les revoir, mais ils n’ont rien de particulièrement fou à jouer…

 

Et enfin, concernant la bande originale, eh bien c’est pareil que le casting en fait, ça fait plaisir de réentendre les musiques emblématiques de la franchise, mais il n’y a rien de fantastique pour le reste. 

[Film] Jurassic World : Le Monde d'après (2022)

Et pour conclure, c’est finalement ça que je vais avoir envie de dire sur Jurassic World : Le Monde d'après : c’est sympa, mais ça ne vole vraiment pas haut.

 

En fait, ce qui me déçoit, c’est que le film passe totalement à côté de son potentiel et ne tiens pas les promesses faites par son prédécesseur.

Donc oui ça fait plaisir de revoir le casting original, oui ça fait plaisir de réentendre les musiques emblématiques, oui ça fait plaisir de retrouver un peu l’ambiance propre à la saga (surtout dans la seconde partie du long-métrage)… Mais à côté de tout ça, il n'y a rien de particulier à se mettre sous la dent.

 

Je ne peux pas dire avoir passé un mauvais moment, mais je suis tout de même resté un peu sur ma faim.

Donc, est-ce que je vous recommande de découvrir Jurassic World : Le Monde d'après au cinéma ? Sincèrement, si vous êtes fans de la saga, allez-y quand même, vous passerez peut-être un bon moment. Moi personnellement, j’en attendais un peu plus. 

[Film] Jurassic World : Le Monde d'après (2022)

Merci d’avoir lu cet article, n’hésitez pas à laisser vos avis dans les commentaires ou par message, à le partager s'il vous a intéressé et à vous inscrire à la newsletter du blog afin de recevoir les articles en avant-première. Bonne journée !


Retrouvez Ciné-O-Max sur les réseaux sociaux :

> Retrouvez les podcasts Ciné-O-maX <

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents