Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ciné-o-Max

Ciné-o-Max

Critiques de films et de séries - NOUVEAU BLOG : http://randonormandie.over-blog.com/


[Film] Zaï zaï zaï zaï (2022)

Publié par Cinéo Max sur 27 Septembre 2022, 23:30pm

Catégories : #Zaï zaï zaï zaï, #Comédie, #François Desagnat, #Jean-Paul Rouve, #Julie Depardieu, #Ramzy Bedia, #Yolande Moreau, #Les Films

[Film] Zaï zaï zaï zaï (2022)

Comédie française, sortie en 2022, réalisée par François Desagnat, avec Jean-Paul Rouve, Julie Depardieu, Ramzy Bedia, Yolande Moreau…

 

  • Synopsis :

Fabrice, acteur de comédie, réalise qu’il n’a pas sa carte de fidélité alors qu’il fait ses courses. Malgré la menace d’un vigile, il parvient à s’enfuir. Commence alors une cavale sans merci, pour celui qui devient rapidement l'ennemi public numéro 1. Alors que les médias s’emparent de l’affaire et que le pays est en émoi, le fugitif, partagé entre remords et questions existentielles, trouve un point de chute inattendu, quelque part en Lozère.

Allociné

[Film] Zaï zaï zaï zaï (2022)

Bonjour tout le monde !

Nous nous retrouvons aujourd’hui pour rattraper le film Zaï zaï zaï zaï.

 

C’est un long-métrage que j’étais très curieux de découvrir, essentiellement pour son pitch de départ assez surprenant : l’histoire d’un homme qui va, du jour au lendemain, devenir l’ennemi public numéro 1 pour le simple « crime » d’avoir oublié sa carte de fidélité pendant qu’il faisait ses courses. C’est un synopsis tellement décalé et tellement fou, que je voulais comprendre d’où cette intrigue sortait, et où elle allait nous emmener.

 

Alors, en faisant mes petites recherches, j’ai tout d’abord appris que Zaï zaï zaï zaï est une adaptation de la bande dessinée éponyme, écrite par Fabcaro. Je ne l’ai jamais lu, mais c’est tout de même intéressant de savoir de quel esprit sort cette histoire qui semble vraiment folle.

 

Je n’ai pas pu le voir au cinéma, j’ai donc rattrapé Zaï zaï zaï zaï en VOD, et j’ai vraiment beaucoup rigoler devant ce film. 

[Film] Zaï zaï zaï zaï (2022)

Alors en effet, le film est complètement dingue, et pas seulement pour le pitch de base. C’est un long-métrage dont l’humour va essentiellement venir de l’absurde des différentes situations.

Alors oui, il y a déjà l’absurde qui transforme un gars ayant oublié de prendre sa carte de fidélité en allant faire ses courses en ennemi public numéro 1. Mais le film va aussi nous proposer énormément de situations totalement en décalage avec notre sens logique.

Rajouté à un humour noir assez grinçant par moments, et ce film a tous les éléments pour me faire rigoler pendant environ 1h20.

 

Je me doute bien que ce ton très décalé ne parlera surement pas à tout le monde.

C’est vrai que j’aurais peut-être aimé que le récit nous explique ce qui a amené à une société si uniformisée et manquant cruellement de tolérance (ce qui est montré par le comportement des différents protagonistes, mais aussi par l’excellent travail effectué sur la mise en scène). 

[Film] Zaï zaï zaï zaï (2022)

Ça aurait pu être un sujet extrêmement intéressant.

D’ailleurs ça me rappelle le concept d’une nouvelle intitulée Matin Brun, écrite par Franck Pavloff et publiée en 1998.

 

Alors, le ton des deux œuvres est radicalement différent. Pour autant, la nouvelle de Pavloff parle d’une société régie par une dictature (ce qui n’est pas explicité par Zaï zaï zaï zaï) qui va elle aussi mettre en place des règles nous paraissant totalement absurde.

Dans le film de François Desagnat ça va se refléter à travers l’histoire de la carte de fidélité, mais aussi dans le fait que tout le monde possède la même voiture. Même la mise en scène nous amenant des plans souvent très symétriques peut nous permettre de remarquer que les protagonistes du film vivent enfermés dans des cases.

Et dans l’œuvre de Pavloff, la règle absurde sera l’interdiction de posséder ou d’avoir possédé des animaux de compagnie non bruns. 

[Film] Zaï zaï zaï zaï (2022)

C’est des choses qui nous paraissent absolument folles et irréalistes, mais je pense que cette manière de pousser l’absurde à une telle extrémité est justement une manière de nous montrer à quel point l’excès de règles dans une société trop uniformisée est tout simplement ridicule.

C’est mon analyse, peut-être que certains me reprocheront de surinterpréter le film.

 

Donc, pour en revenir au sujet qui nous intéresse, c’est vrai que j’aurais pu aimer un peu plus d’explication sur le contexte général du récit.

Néanmoins, j’ai beaucoup rigolé devant le long-métrage, devant ces situations toutes plus folles les unes que les autres, ce qui m’a permis de mettre de côté le contexte et de suivre avec plaisir l’intrigue du film. Et c’est déjà pas mal.

 

Le casting est vraiment bon. Jean-Paul Rouve est tout simplement excellent. 

[Film] Zaï zaï zaï zaï (2022)

Mais j’ai aussi beaucoup aimé les jeux de Julie Depardieu, Ramzy Bedia et Yolande Moreau. Il y a aussi de nombreux guests qui font plaisir même s’ils n’ont pas forcément grand-chose à jouer.

 

Voilà ce que j’avais à dire sur le film Zaï zaï zaï zaï. J’ai pris beaucoup de plaisir à le découvrir.

Son humour à base d’absurde et de décalage total m’a vraiment fait rigoler. Le casting est au top. Et la mise en scène est globalement bien pensée. Peut-être qu’on aurait pu avoir un petit peu plus de contextualisation concernant le postulat de base du récit.

Mais sincèrement, au-delà de ce détail, j’ai passé un très bon moment devant Zaï zaï zaï zaï. Je vous le recommande très vivement. 

Merci d’avoir lu cet article, n’hésitez pas à laisser vos avis dans les commentaires ou par message, à le partager s'il vous a intéressé et à vous inscrire à la newsletter du blog afin de recevoir les articles en avant-première. Bonne journée !


Retrouvez Ciné-O-Max sur les réseaux sociaux :

> Retrouvez les podcasts Ciné-O-maX <

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents