Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ciné-o-Max

Ciné-o-Max

Critiques de films et de séries - NOUVEAU BLOG : http://randonormandie.over-blog.com/


Space Jam : Nouvelle ère (2021)

Publié par Cinéo Max sur 24 Juillet 2021, 23:30pm

Catégories : #Space Jam, #Looney Tunes, #Malcolm D. Lee, #LeBron James, #Don Cheadle, #Sonequa Martin-Green, #Cedric Joe, #Les films

Space Jam : Nouvelle ère (2021)
Texte du podcast consacré au film
Space Jam : Nouvelle ère 

Bonjour tout le monde !

Nous nous retrouvons aujourd’hui pour retrouver les Looney Tunes dans Space Jam 2 : Nouvelle ère.

 

Space Jam 2 c’est donc la suite du film culte sorti en 1996. Il est réalisé par Malcolm D. Lee et cette fois, c’est le basketteur LeBron James qui va évoluer aux côtés des Looney Tunes à la place de Michael Jordan.

 

Si le concept du basketteur venant entraîner et jouer aux côtés des Looney Tunes est de nouveau le cœur du film, il faudra noter une intrigue assez différente finalement… Puisqu’ici on va suivre LeBron James et son fils qui vont se faire enlever dans une sorte d’intelligence artificielle avant d’être contraints de mener un match de basket contre cette intelligence artificielle afin de pouvoir s’échapper.

 

J’étais très curieux de voir ce Space Jam 2 tout simplement parce que c’est les Looney Tunes… Je suis très fan de ces personnages depuis que je suis môme. 

Space Jam : Nouvelle ère (2021)

Et en fait, j’ai littéralement grandi avec le catalogue Warner Bros. : je regardais tous les dimanches matin les Looney Tunes et les séries Batman, Justice League et Superman. Et j’ai littéralement grandi avec des sagas populaires de Warner, comme Harry Potter, Scooby-Doo ou Matrix par exemple.

 

Et donc, il y a les Looney Tunes. Il y a les différentes séries TV, mais aussi les films Space Jam (avec Michael Jordan) et Les Looney Tunes passent à l'action avec Brendan Fraser… Quitte à vous choquer, je dois dire que j’ai toujours préféré Les Looney Tunes passent à l’action… J’ai vraiment eu une phase où je n’arrêtais pas de regarder encore et encore le DVD…

 

Vous pouvez donc facilement vous douter que j’avais très envie de découvrir ce Space Jam 2.

D’une part pour retrouver les Looney Tunes au cinéma. Et d’autre part parce que la bande-annonce laisser entendre que le voyage de LeBron James dans le monde de Warner allait amener de nombreuses apparitions issues des franchises les plus populaires de la Warner Bros

Space Jam : Nouvelle ère (2021)

On était donc dans un film à mi-chemin entre le 1er Space Jam et Ready Player One d’une certaine manière… Ce qui n’était pas pour déplaire au fan des licences de Warner que je suis…

 

Et donc au final, je dois dire que j’ai passé un bon moment devant ce Space Jam 2.

 

Comme je le disais précédemment, c’est vrai que ce second volet de Space Jam est assez différent du premier. Le concept du basketteur dans le monde des Looney Tunes est toujours présent, mais grâce à son intrigue qui va directement impliquer la Warner, le film va pouvoir nous faire voyager à travers plusieurs franchises culte de Warner Bros.

 

On pourrait presque qualifier Space Jam 2 de film catalogue au final. Et dans un sens, ça peut être un reproche à l’encontre du film : après tout, personne n’a envie de payer pour voir une publicité géante de près de 2h… 

Space Jam : Nouvelle ère (2021)

Pour autant, j’aurais presque envie de dire que ce long-métrage est la définition même de la mise en abyme. C’est un film Warner qui va nous montrer un personnage être enlever dans les univers de Warner… Alors autant dire qu’on va voir le logo Warner partout…

 

On va aussi assister à plusieurs petites scénettes parodiant les classiques de la Warner (ça va des séries DC à Game Of Thrones en passant notamment par Matrix).

Mais ce que je trouve le plus intéressant c’est l’intrigue qui va justifier une telle excursion dans les mondes de Warner.

 

En fait, le film va nous parler d’un algorithme révolutionnaire créé par Warner pour proposer des idées novatrices… L’algorithme souhaitant enfin être reconnu pour ces idées va décider d’enlever LeBron James pour profiter de sa notoriété en faisant un match de basket contre lui…

Space Jam : Nouvelle ère (2021)

Le film aurait pu aller encore plus loin dans la mise en abyme en expliquant qu’au final Space Jam 2 est simplement le résultat de cette idée de l’algorithme. Mais ce que j’ai trouvé très intéressant tout de même, c’est que l’algorithme en question existe vraiment dans la réalité…

 

En effet, en janvier 2020, Warner a fait parler en annonçant la création d’une intelligence artificielle permettant de prédire le succès de leurs futurs projets… Ce logiciel permet donc de se concentrer uniquement sur les films annoncés comme de futurs gros succès… C’est donc un logiciel très proche de celui que le voit dans le film, en tout cas sur ses objectifs…

En le présentant comme l’antagoniste du film, on pourrait presque voir ça comme une critique de la part des scénaristes envers cette nouvelle pratique de Warner… Ou tout simplement comme une blague de la part du studio… 

Space Jam : Nouvelle ère (2021)

Par contre, ce que je trouve étrange, c’est d’avoir donné le visage de Don Cheadle à l’algorithme…

Dans un film qui essaie autant d’inscrire ses personnages dans une certaine forme de réalité, je trouve que ça casse le délire d’avoir donné le visage d’un acteur ayant tout de même une certaine popularité à l’algorithme… Ou alors il aurait fallu en jouer avec des blagues sur le visage de l’algorithme ou en expliquant que le créateur du logiciel était fan de Don Cheadle…  

 

Mais je pense que la meilleure idée aurait été de donner à l’algorithme un visage totalement neuf pour le spectateur… Je ne suis pas contre la présence de Don Cheadle dans le rôle (d’autant plus que sa prestation est plus que correcte), mais je pense qu’il aurait dû être maquillé ou qu’il aurait dû interpréter le personnage en motion capture…

 

Au final, ce sont vraiment les deux pensées qui ne m’ont pas quitté durant tout le film : je trouvais cette sorte de mise en abyme très fun, et je me demandais pourquoi cet algorithme avait-il le visage de Don Cheadle ??? 

Space Jam : Nouvelle ère (2021)

Autrement, il n’y a pas grand-chose de plus à dire finalement.

Visuellement le film tient la route. Le casting est correct. On voit bien que LeBron James n’est pas vraiment un acteur à la base, mais ça ne gêne pas tant que ça…

 

Le long-métrage est censé être pour enfants, ou en tout cas il s’adresse à un public familial…

Perso, j’ai passé un bon moment devant car je cernais toutes les références… Mais je ne suis pas certain que les enfants comprennent toutes les références, notamment celles sur Matrix par exemple…

En fait, je pense que les enfants aimeront les Looney Tunes et les gags qui les accompagnent, et que les parents seront plus réceptifs aux clins d’œil au reste du catalogue Warner.

 

Alors, est-ce que je recommande Space Jam 2 ? Eh bien j’ai déjà donné un élément de réponse précédemment.

Je vais le conseiller aux familles qui ont envie de passer un bon moment au cinéma. Les plus jeunes seront réceptifs aux gags cartoonesques de Looney Tunes. Les parents eux réagiront aux gags concernant l’univers Warner.

 

En tout cas, personnellement, étant très fan du catalogue Warner et des Looney Tunes, j’ai passé un très bon moment devant Space Jam 2. J’ai apprécié son côté « mise en abyme » et ses références. Donc oui, j’ai bien envie de vous recommander Space Jam 2.

Space Jam : Nouvelle ère (2021)

Merci d’avoir lu cet article, n’hésitez pas à laisser vos avis dans les commentaires ou par message, à le partager s'il vous a intéressé et à vous inscrire à la newsletter du blog afin de recevoir les articles en avant-première. Bonne journée !
 

Retrouvez Ciné-O-Max sur les réseaux sociaux :

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents