Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ciné-o-Max

Ciné-o-Max

Critiques de films et de séries - NOUVEAU BLOG : http://randonormandie.over-blog.com/


[hors-série] Creed II (2018)

Publié par Cinéo Max sur 6 Octobre 2021, 23:30pm

Catégories : #Creed, #Rocky, #Drame, #Sport, #Steven Caple Jr., #Michael B. Jordan, #Sylvester Stallone, #Dolph Lundgren, #Tessa Thompson, #Les films

[hors-série] Creed II (2018)
Texte du podcast consacré au film
Creed II :

Bonjour tout le monde, c’est Maxime ! Bienvenue sur le podcast Ciné-O-maX !

Nous nous retrouvons aujourd’hui pour un nouveau hors-série où nous allons parler du film Creed II.

 

Comme promis, après vous avoir déjà parlé de la saga Rocky et du premier Creed, il est désormais temps de se pencher sur le second opus, sorti en 2018 aux États-Unis et en 2019 en France.

 

Creed II est réalisé par Steven Caple Jr., et nous allons retrouver une grande partie du casting du film précédent. Michael B. Jordan, Sylvester Stallone, Tessa Thompson, Wood Harris et Phylicia Rashād sont donc toujours présents. Dolph Lundgren et Brigitte Nielsen vont reprendre les rôles d’Ivan et Ludmila Drago, qu’ils tenaient déjà dans Rocky 4. Et ils seront rejoints par Florian Munteanu qui interprète donc leur fils, Viktor.

 

L’histoire est relativement simple : les victoires répétées d’Adonis Creed, devenu depuis le 1er épisode le champion du monde de boxe poids lourd, vont attirer l’attention d’Ivan Drago et de son fils, Viktor

[hors-série] Creed II (2018)

Les deux vivent dans la misère en Ukraine après que Rocky ait battu Ivan devant son propre public, en Russie, à la fin de Rocky 4 Ivan va donc percevoir l’espoir de retrouver son ancienne gloire si son fils arrive à battre Adonis Creed.

 

Ce combat va prendre une tournure personnelle pour les différents personnages du film puisque Adonis va y voir une opportunité d’honorer la mémoire de son père, Apollo, qui est mort à l’issue de son combat contre Ivan Drago plusieurs années auparavant. Tandis que Rocky refusera d’entraîner Adonis, de peur de revivre le drame qu’il a déjà vécu avec la mort d’Apollo.

 

Alors, je dois dire que je trouve ce Creed II moins bon que son prédécesseur, mais pour autant, je ne le trouve pas inintéressant. Pour faire bref, si je trouve que ce Creed II est moins bon que son prédécesseur, c’est surtout parce que je le trouve moins profond… 

[hors-série] Creed II (2018)

Il traite toujours de sujets très intéressants, mais il faut reconnaître qu’Adonis Creed a tendance à être plus en retrait… Les sujets que je trouve intéressants, ne le concernent pas directement. Ce qui est dommage puisque c’est son film en principe…

 

La première chose qu’il faut noter déjà, c’est que là où le 1er Creed reprenait la finalité du 1er Rocky, on a ici une suite qui va plutôt se tourner vers Rocky 3 pour son schéma narratif, et vers Rocky 4 pour ce qui est des thématiques autour de la rivalité Creed/Drago

C’est vrai que ce Creed II essaie de se placer dans la droite lignée de Rocky 4, d’être sa suite directe finalement. Sincèrement, si on regarde les deux à la suite, je ne suis pas certain que ça fonctionne vraiment…

 

Rocky 4 part dans un délire très « année 80 », d’une part par sa musique, mais aussi avec la présence d’un robot sorti de nulle part, et surtout avec la représentation d’une URSS très caricaturale, mais très proche des films de cette période durant la guerre froide finalement… 

[hors-série] Creed II (2018)

On va nous y montrer un entrainement d’Ivan Drago qui se rapproche presque d’un film de science-fiction, avec une Russie ressemblant à un pays de récit dystopique, et un Ivan Drago qui lui ressemble à une sorte de cyborg…

Déjà, vis-à-vis des autres épisodes de Rocky, ce 4ème opus faisait un peu tâche, mais alors mis à côté des deux films Creed qui eux retrouvent un aspect très terre à terre, pouvant rappeler les 1ers Rocky, mais s’inscrivant surtout dans une tendance des années 2010 qui ont vu de nombreuses sagas opter pour quelque chose de très réaliste et/ou plus dramatique, ça ne colle plus du tout.

 

Et donc on va pouvoir remarquer que la représentation de la Russie, ou plutôt de l’ex-URSS, est ici nettement moins caricaturale. Il y a encore quelques clichés, de toute façon quand on met en scène une confrontation entre des Américains et des Soviétiques, surtout quand c’est sous le point de vue de l’une des deux parties en question, c’est très compliqué d’éviter les clichés.

[hors-série] Creed II (2018)

Mais justement, vous noterez que je parle de cliché, plus que de caricature comme c’était le cas dans Rocky 4.

Éventuellement, on pourrait se demander si, aux yeux du réalisateur et des scénaristes, Ivan Drago, cette ancienne fierté de l’URSS, qui aujourd’hui vit exclu et dans la misère, et qui cherche à retrouver son ancienne gloire en défiant la fierté américaine, Adonis Creed, ne représenterait pas la Russie actuelle…

L’ex-URSS, une grosse puissance qui a connu une chute à la fin de la guerre froide et qui essaie de reconstruire aujourd’hui son ancienne puissance…

À voir si les Etats-Unis se sentent défiés ou non par la Russie… Honnêtement, je ne pense pas être assez calé en géopolitique pour aborder plus en profondeur ce point.

 

Ce qui n’est pas grave, puisqu’il y a d’autres sujets intéressants à aborder. Notamment, le développement des personnages principaux. 

[hors-série] Creed II (2018)

Si on comprend bien la motivation principale d’Ivan Drago. Je trouve que le développement de son fils, Viktor, n’est pas inintéressant non plus. On va constater que Viktor est finalement à l’opposé de ce qu’était son père dans Rocky 4.

 

n effet, Ivan parlait très peu dans Rocky 4, les rares fois où il s’exprimait c’était presque de manière robotique. Ma comparaison avec un cyborg n’était pas gratuite. Il ressemblait presque à un Terminator tellement il se contentait de faire ce pour quoi il était programmé sans rien dire, et sans exprimer la moindre émotion…

 

Viktor ça va être l’inverse. Il fait tout ce que son père lui demande. Néanmoins, on voit qu’il n’est pas infaillible. Durant les entrainements, on voit qu’il n’arrive pas toujours à être à la hauteur des attentes de son père. Et surtout, on va le voir affronter son père sur le sujet du patriotisme… 

[hors-série] Creed II (2018)

Ivan est obsédé par l’idée de retrouver sa gloire aux yeux de son pays. Là où Viktor ne veut que la gloire pour lui-même. Il se moque de ce que pense son pays, puisqu’il n’a pas accepté la manière dont son père a été traité après sa défaite face à Rocky. Sur ce dernier point, nous pouvons être facilement d’accord avec lui d’ailleurs.

 

Mais ça fait donc de Viktor quelqu’un de beaucoup plus humains qu’Ivan. Et ça installe surtout un contraste entre eux, qui n’est pas totalement sans rappeler le contraste entre Rocky et Adonis dont je parlais dans mon podcast sur le film précédent.

 

Passons maintenant à Rocky justement. Il va vraiment être en retrait ici, par rapport au 1er Creed. Néanmoins, il va être mis face à sa culpabilité à propos de la mort d’Apollo et ça va rendre son arc narratif dans le film très intéressant.

 

Le dernier point qui va apporter beaucoup d’intérêt au film, c’est Amara Creed… 

[hors-série] Creed II (2018)

Qui est Amara Creed me demanderez-vous… J’avoue, moi-même j’ai dû aller faire des recherches pour retrouver son prénom.

 

Eh bien, Amara Creed c’est la fille d’Adonis et Bianca qui va venir au monde durant cet épisode.

Outre le fait que voir Adonis devenir père va amener Rocky à se remettre en question à propos de sa propre paternité, la naissance d’Amara va surtout venir appuyer le handicap de Bianca, qui pour rappelle, souffre d’une maladie qui lui fait perdre petit à petit l’audition.

 

Je disais dans mon podcast sur le film précédent que la maladie de Bianca sera davantage traitée dans Creed II. Eh bien c’est essentiellement grâce à la naissance d’Amara qui va souffrir du même handicap que sa mère. Ça va donc nous montrer un jeune couple faire face au handicap de son premier enfant, avec tous les doutes, toutes les questions, les incertitudes, les craintes, que cela peut amener. Je crois que c’est l’un des passages les plus profonds du film. 

[hors-série] Creed II (2018)

Ça va amener des scènes absolument touchantes et très belles.

 

Et au milieu de tout ça, il y a Adonis Creed… Alors honnêtement, dire qu’il n’est pas du tout développé serait de la mauvaise foi de ma part. Oui, la naissance de sa fille et la confrontation avec la famille responsable de la mort de son père vont l’amener à évoluer. Oui, il va être amené à se dépasser comme il n’avait jamais dû le faire auparavant…

 

Mais en vrai, il va très souvent être mis en retrait pour laisser la place aux éléments qui étaient pourtant censés être présents pour le développer lui, c’est-à-dire la famille Drago, les doutes de Rocky, le handicap de sa femme et la naissance de sa fille… Tous ces éléments sont tellement mis en avant qu’on finit par plus s’y intéresser qu’à l’impact qu’ils ont sur le personnage principal du film…

 

Autrement, le casting est toujours aussi excellent. 

[hors-série] Creed II (2018)

Tessa Thompson continue à m’impressionner. Sylvester Stallone est toujours autant parfait dans le rôle de Rocky. Dolph Lundgren se révèle beaucoup plus touchant dans ce film qu’il ne l’était dans Rocky 4. Et bien sûr, Michael B. Jordan est toujours aussi bon dans le rôle d’Adonis Creed.

 

Et enfin, les scènes de boxe sont toujours aussi bien réalisées. Les scènes d’entrainement, ainsi que les musiques qui les accompagnent, sont toujours aussi excellentes. Bien que j’aie une petite préférence pour la BO du 1er épisode malgré tout. 

[hors-série] Creed II (2018)

Voilà ce que je voulais dire aujourd’hui sur Creed II.

C’est un film qui est moins profond que le 1er Creed ou que mes volets préférés de la franchise Rocky. Mais ça reste un long-métrage qui va aborder des sujets assez intéressants.

 

Autrement, la plupart des qualités techniques de l’opus précédent sont toujours présentes ici.

Donc, malgré quelques petites réserves concernant l’utilisation du personnage principal du film, j’ai tout de même envie de vous recommander de découvrir Creed II, après avoir vu les épisodes précédents évidemment. Ça reste du très bon niveau tout de même.

[hors-série] Creed II (2018)

Merci d’avoir lu cet article, n’hésitez pas à laisser vos avis dans les commentaires ou par message, à le partager s'il vous a intéressé et à vous inscrire à la newsletter du blog afin de recevoir les articles en avant-première. Bonne journée !
 

Retrouvez Ciné-O-Max sur les réseaux sociaux :

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents